Ryanair renforce sa base à Bordeaux et annonce 23 nouvelles lignes

 |   |  385  mots
Ryanair dessert Bordeaux via le terminal dédié aux compagnies à bas coûts Ryanair
Ryanair dessert Bordeaux via le terminal dédié aux compagnies à bas coûts Ryanair (Crédits : Appa_ADBM)
L'aéroport de Bordeaux - Mérignac ne cesse de voir son nombre de passagers augmenter, et Ryanair compte continuer à jouer un rôle important dans cette dynamique. Le programme hivernal de la compagnie irlandaise prévoit la mise en fonction d'un appareil supplémentaire basé à Bordeaux et 23 nouvelles lignes, portant leur total à 32.

Pour son programme hiver 2019, Ryanair ouvre donc de nouvelles lignes vers Bari (2 hebdomadaires), Bologne (2), Brest (3), Budapest (2), Cologne (3), Copenhague (2), Dublin (2), Cracovie (2), Lille (1 quotidien) , Lisbonne (5), Malaga (2), Manchester (2), Marseille (4), Nador (2), Nantes (4), Naples (2), Ouarzazate (2), Oujda (1), Palerme (2), Prague (2), Strasbourg (3), Tanger (2) et Venise Trévise (3). Ce qui lui permet de porter à 32 le nombre de lignes au départ ou à destination de Bordeaux.

"Nous sommes ravis d'ajouter un nouvel avion basé à Bordeaux dans le cadre de notre plus grand programme de vols d'hiver à Bordeaux, avec 32 lignes, dont 23 nouvelles, qui apporteront 1,4 million de clients par an, tandis que nous continuons à développer les lignes, le trafic, le tourisme et les emplois en France", a précisé hier dans la capitale girondine David O'Brien, directeur commercial de la compagnie à bas coûts.

Lire aussi : Recrutements massifs à l'aéroport de Bordeaux


La base aérienne de Ryanair à Bordeaux, infrastructure stratégique car elle permet de faire gagner du temps en proposant des vols plus tôt le matin, compte désormais trois appareils.

"La décision prise par Ryanair de rajouter dès le premier hiver de sa nouvelle base bordelaise, un troisième avion est extrêmement encourageant. Tout d'abord, cela signifie que les premiers résultats sont considérés comme positifs par la compagnie. Ensuite, cet engagement et investissement complémentaires ne peuvent qu'enrichir notre région et renforcer encore considérablement la mobilité aérienne offerte par notre plate-forme à tous les Bordelais et Néo-Aquitains. Plusieurs lignes exploitées uniquement à l'été seront dorénavant opérationnelles en année longue. Par ailleurs, avec les ouvertures inédites de Nador et de Oujda, Bordeaux devient un des aéroports français où le Maroc sera le plus facilement accessible ; neuf villes du Royaume marocain seront ainsi connectées directement", ajoute Paul Personne, président du directoire de la SA Aéroport de Bordeaux-Mérignac, dans un communiqué.

L'infrastructure aéroportuaire mise depuis longtemps sur le segment du low cost, qui pèse aujourd'hui plus de 50 % de son activité. Sa spécificité est d'avoir mis en place le terminal dédié à ces compagnies, Billi (pour Bordeaux Illico), aux services simplifiés et donc des couts d'exploitation très compétitifs, d'où opère Ryanair entre autres. Un terminal Billi qui va s'étoffer, Pascal Personne ayant annoncé son extension depuis plusieurs mois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :