Le trafic de l’Aéroport de Bordeaux au beau fixe

 |  | 280 mots
Le low cost, dont le trafic a augmenté de 18,2 %, a largement porté la croissance de l'aéroport de Bordeaux en avril.
Le low cost, dont le trafic a augmenté de 18,2 %, a largement porté la croissance de l'aéroport de Bordeaux en avril. (Crédits : Appa)
Le trafic de l’Aéroport de Bordeaux a enregistré 11,3 % de croissance en avril 2016 par rapport à avril 2015 avec 493.000 passagers au total. Pour ce premier mois du programme des vols été, l’international a connu une hausse de près de 12 % et le trafic national a progressé de 10,8 %.

La croissance globale du trafic enregistrée au mois d'avril par l'Aéroport de Bordeaux  (+11,3 %) a été largement favorisée par le low cost dont le trafic a augmenté de 18,2 %. La reprise des lignes estivales de Volotea a permis à cette compagnie d'enregistrer une hausse de 50 %. Depuis le mois dernier, l'aéroport propose 4 nouvelles lignes : Alicante et Split opérées par Volotea le 10 avril, Barcelone et Venise par EasyJet.

Les lignes Caen et Montpellier de Chalair récemment ouvertes connaissent un bon démarrage : les avions Beechcraft 1900 de 19 places qui font voyager principalement des hommes d'affaires et qui effectuent 15 allers-retours hebdomadaires, ont transporté 605 passagers ce mois d'avril.

La croissance d'avril s'explique également en partie par le Marathon de Bordeaux, qui a accueilli 18.000 coureurs.

Le trafic aéroportuaire boosté par le retour de l'été

Le retour des beaux jours s'accompagne de hausses de trafic vers les hubs de Rome (+11 %), Londres (+7 %), Amsterdam (+6,1 %) ou Casablanca (+4,6 %). Les dessertes qui enregistrent les plus grosses croissances de trafic sont Dubrovnik (+190 %), Munich (+90 %), Olbia (+86 %), Pise +81,5 %), et Prague (+81 %), toutes desservies par Volotea.

Bruxelles, dont l'aéroport a été frappé par les attentats du 22 mars dernier et qui ne sera pleinement opérationnel qu'en juin, est la seule destination qui a connu une baisse de trafic (- 62,2 %). De l'autre côté de la frontière, le trafic vers Lille a augmenté de 25 %.

Les afflux de passagers sur les lignes intérieures ont été les plus forts pour Rennes et Brest avec respectivement 59,8 % et 46 % de hausse. Marseille et Strasbourg ont enregistré ont vu leur nombre de passagers croître de 27 % chacune.

Sur les quatre premiers mois de l'année, le trafic a augmenté de 6,6 % avec 1,55 million de passagers depuis janvier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :