Le Nouveau Stade de Bordeaux inauguré en musique

 |   |  520  mots
Nicolas de Tavernost, le préfet Dartout, Xavier Huillard, Jean-Louis Triaud, Alain Juppé, Alain Rousset et Jean-Claude Fayat
Nicolas de Tavernost, le préfet Dartout, Xavier Huillard, Jean-Louis Triaud, Alain Juppé, Alain Rousset et Jean-Claude Fayat (Crédits : Agence Appa)
L’inauguration du Nouveau Stade de Bordeaux, hier en fin d’après-midi, a été l’occasion d’une petite révélation quand le maire (UMP) de Bordeaux, Alain Juppé, a confirmé que l’idée de ce stade n’était pas de lui mais d’Alain Rousset, président (PS) du Conseil régional d’Aquitaine.

Une idée que le patron de la Région avait mis en avant pendant la campagne électorale de 2008 au cours de laquelle les deux hommes s'affrontaient pour la conquête de la mairie de Bordeaux. Alain Juppé a préservé son fauteuil à la mairie et s'est résolument montré fairplay lors de cette inauguration.

"Je n'avais pas aimé cette idée et puis, avec l'arrivée de l'Euro 2016, j'ai trouvé qu'elle n'était pas si mauvaise" s'est amusé Alain Juppé devant les 2.000 invités installés à la tribune. Il s'est félicité du respect des délais de construction et du consensus des publics qui ont visité le stade : du grand public aux handicapés en passant par les sportifs, saluant au passage l'apport financier de l'Etat (28 M€), la négociation de taux d'intérêts "exceptionnellement bas" et l'importance de l'Euro 2016, troisième événement sportif planétaire, qui devrait montrer le Nouveau Stade à plus d'un milliard de téléspectateurs.

Jean-Claude Fayat, président du groupe de BTP bordelais du même nom, qui a réalisé le Nouveau Stade de Bordeaux avec Vinci, au sein de la coentreprise SBA (Stade Bordeaux Atlantique), a rappelé que cette construction contenait 12.300 tonnes d'acier, ce qui en fait le seul stade à ossature métallique de France.


Une référence pour la grande région


Xavier Huillard, PDG du groupe de BTP Vinci, avait fait le déplacement à Bordeaux. Il a salué le travail de coopération de SBA avec M6, propriétaire du club, du partenariat public privé, "un modèle parfois mal compris", en rappelant qu'il restait à baptiser cette nouvelle infrastructure. Le patron de M6, Nicolas de Tavernost, a quant lui souligné que sa chaîne de télévision est co-diffuseur de l'Euro 2016. Revenant sur la reconnaissance de son rôle dans la genèse du Nouveau Stade, Alain Rousset, président du Conseil régional d'Aquitaine, n'a pas caché qu'il était content d'avoir vu son idée de stade prospérer, estimant que cette nouvelle infrastructure était en phase avec la future grande région, dont elle deviendra une référence. Après avoir fustigé l'air du temps "qui ne se prête pas aux grands projets", il a précisé que Bordeaux serait candidat avec La Rochelle pour accueillir des épreuves de voile si jamais la candidature de Paris est retenue pour les Jeux Olympiques de 2024.

Thierry Braillard, secrétaire d'Etat aux Sports, a quant à lui mis en avant les compétitions que va accueillir la France en particulier dans le cadre de l'Euro 2016 qui devrait générer, via le tourisme sportif, plus de 1 Md€ de retombées économiques. Ouverte avec "Ach so sprach Zarathustra" (Ainsi parlait Zaratousra rendu célèbre par le film "2001 Odyssée de l'espace"), de Richard Strauss, interprété par les musiciens et le chœur de l'Orchestre national de Bordeaux Aquitaine (ONBA), la cérémonie a été clôturée par la coupure du ruban, en présence de l'équipe première du Football club des Girondins de Bordeaux, et de très jeunes joueurs. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/05/2015 à 16:38 :
Ou comment désamorcer une des futures polémiques d'échelle nationale lors des primaires ou bien de la campagne finale pour les présidentielles... J'aime bien Juppé, mais là, la ficelle est un peu grosse. En gros, qu'on lui dise que c'était une bonne idée ou bien une erreur, il prétendra avoir été dans le vrai.
Plus dure sera la statistique de la fréquentation moyenne des saisons de L1 à venir...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :