Rocade bordelaise : Juppé avance un nouveau pion

 |   |  239  mots
La rocade de Bordeaux sature très régulièrement
La rocade de Bordeaux sature très régulièrement (Crédits : Agence Appa)
Sa première hypothèse balayée par la Commission européenne, Alain Juppé avance une autre idée : la fin de l'élargissement de la rocade serait payée par un péage mis en place au sud de Bordeaux, le barreau pont d'Aquitaine - Salles étant mis en concession.

Initialement, Alain Juppé comptait financer les travaux restants de mise à 2x3 voies de la rocade bordelaise en s'appuyant sur les sociétés autoroutières, à qui il aurait proposé de financer le tout en échange d'une prolongation de concessions autoroutières. Las, la Commission européenne a écarté il y a quelques semaines la piste, jugeant que cette solution fausserait le principe de libre concurrence en privilégiant l'entente à un appel d'offres.

Devant le bureau de la Communauté urbaine de Bordeaux, réuni hier, Alain Juppé a évoqué deux points. En premier lieu, il a confirmé que la CUB participerait à hauteur de 14 M€ (sur 56 M€ de travaux restants à financer) pour l'achèvement de la mise à 2x3 voies de la section comprise entre les échangeurs 10 et 15 de la rocade. Il a également indiqué que la CUB "va suivre l'Etat dans le financement à parité de la mise à 2x3 voies du tronçon compris entre les échangeurs 4 et 10". Une enveloppe de 164 M€ était prévue mais l'édile espère bien réussir à revoir ce montant à la baisse. Surtout, Alain Juppé veut explorer "la piste d'une concession autoroutière avec mise en concurrence : il s'agit de proposer à l'Etat la mise en concession, par appel d'offres, du barreau pont d'Aquitaine - Salles, les travaux de mise à 2x3 voies étant financés par les revenus d'un péage mis en place au sud de Bordeaux". Gagnera-t-il cette fois ? Réponse dans les prochains mois

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/10/2015 à 20:35 :
C'est beaucoup d'argent, heureusement qu'il a prévu une manière de se les procurer. Je pense que les communes devraient penser à un financement permanent de leurs projets. Toujours attendre des financements extérieurs peut freiner le développement.http://boursebinaire.fr
a écrit le 02/01/2015 à 21:42 :
Je suis aussi opposé à cette solution.
Si elle est appliquée comme partout ailleurs : il faut s'attendre à 1,5 ou 2€ à dépocher à chaque aller avec un péage unique (pas de tronçon).
Si le tronçon part de Salles, on peut avoir le péage après la bifurcation d'Arcachon (peu plausible cependant, mais envisageable). Sinon, il y a de fortes chances que le péage soit au ¨Sud de Cestas.
Si la solution du péage n'est pas optionelle, il est capital de savoir où, combien et surtout COMBIEN DE TEMPS durera la concession.
a écrit le 21/12/2014 à 15:22 :
Profondément déçu par une telle proposition. Je pensais que M. Juppé avait plus de notion de notre quotidien, malheureusement je me suis trompé.
a écrit le 21/12/2014 à 14:45 :
Mr Juppé prend pas beaucoup sa voiture le soir aux heures de pointes , car il verrait d' innombrables bouchons sur la rocade .
a écrit le 21/12/2014 à 12:16 :
et si l'on investisait plutôt dans les transports publics? Un "park and ride" intelligament localisé à l'éxtérieur de la rocade, facile d'accès, bien équipé, connecté à un réseau dense, efficace et rapide de transport par bus et tram, tout ceci combiné avec un péage fort sur la rocade pour inciter (et financer en partie) l'usage du transport public.
a écrit le 21/12/2014 à 11:53 :
Déjà que la N10 vers Bayonne a déjà vue une partie payante pourquoi ne pas mettre des péages sur les départementales et les chemins vicinaux?
a écrit le 20/12/2014 à 10:13 :
un peu plus de circulation...un peu plus de temps à galérer sur la rocade ?
a écrit le 20/12/2014 à 9:05 :
1) il faut pas sortir de la cuisine à Jupiter (coluche dans le texte) pour préconiser une nouvelle taxe. Je pense que le triste sire Juppe a aussi prévu qu'on lui verse des commissions :-)
a écrit le 20/12/2014 à 1:18 :
Faire payer l'usage des routes ? Lamentable !
Réponse de le 20/12/2014 à 3:19 :
Ce qui est lamentable c'est le comportement qui consiste à vouloir obtenir systématiquement le beurre, l'argent du beurre, ... et certains s'étonnent que les politiques ne tiennent jamais leurs promesses!
a écrit le 19/12/2014 à 21:34 :
Ou alors Alain Juppé propose un genre de PPP...? Ne pouvant payer l'intégralité des travaux en une seule fois, la communauté les paieraient x fois le prix mais de manière échelonnée... La belle affaire.
a écrit le 19/12/2014 à 21:28 :
Je comprends pas, une partie de la rocade deviendrait payante...?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :