Fayat emprunte le périph' de Lyon

 |  | 269 mots
Lecture 1 min.
Le groupement Fayat-Sanef va devoir piloter des travaux techniquement complexes qui vont mobiliser 132 M€.
Le groupement Fayat-Sanef va devoir piloter des travaux techniquement complexes qui vont mobiliser 132 M€. (Crédits : Grand Lyon)
La Communauté urbaine du Grand Lyon a confié au groupement Fayat-Sanef le contrat de partenariat des 10 km du Boulevard périphérique nord de Lyon et ce, pour une durée de 20 ans.

Gérés jusque-là en régie intéressée par le groupe Vinci, les dix kilomètres du Boulevard périphérique nord de Lyon (BPNL) viennent d'être confiés (le vote a eu lieu hier soir) par la Communauté urbaine de Lyon, Grand Lyon, à la société Leonor, composée du groupement réunissant le groupe bordelais Fayat, Sanef (groupe Abertis, Issy-les-Moulineaux - 92) et du fonds d'investissement du groupe BPCE (Banque populaire Caisses d'épargne), pour une durée de 20 ans. Le contrat de PPP (partenariat public-privé) sera officiellement signé fin novembre.

Le groupement Leonor assurera les travaux de mise en sécurité des quatre tunnels du BPNL, le financement, l'exploitation et la maintenance de l'ouvrage. Pour le groupe Fayat (19.500 collaborateurs, 3,5 Md€ de CA 2013), les filiales concernées par la partie travaux seront Razel-Bec et Satelec (réseaux).

Des travaux à venir, techniquement très complexes, vont mobiliser 132 M€ d'investissement pour notamment le creusement de 13 issues de secours dans les passages souterrains, leur mise en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, le désenfumage... Ces travaux vont démarrer en janvier 2016 et devraient prendre fin en avril 2018. Ils seront financés par le Grand Lyon à hauteur de 70 M€ et par le groupement Fayat-Sanef, à hauteur de 62 M€. Groupement qui va percevoir 5,1 M€ par an de loyer pendant 17 ans. Trois autres loyers, couvrant le gros entretien et renouvellement, l'exploitation-maintenance et les frais de gestion-assurance-fiscalité de la société de projet, seront également versés pour un montant global annuel de 13,5 millions d'euros TTC.

Quatre dossiers avaient été déposés : Vinci, Eiffage, ATMB avec NGE et donc Fayat-Sanef.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :