Bordeaux Métropole : 8.792 emplois dans le Palmarès 2020 des entreprises qui recrutent

 |   |  1610  mots
Les lauréats du palmarès accompagnés de leurs parrains et d'une partie de l'équipe de La Tribune.
Les lauréats du palmarès accompagnés de leurs parrains et d'une partie de l'équipe de La Tribune. (Crédits : Agence Appa/Eric Barrière)
Le "Palmarès 2020 des entreprises qui recrutent à Bordeaux et dans sa métropole" dévoile 8.792 emplois à prendre cette année ainsi que le Top 100 des plus grands recruteurs du territoire métropolitain. Un domaine dans lequel les prestataires de services numériques ne sont pas les seuls à peser lourd, même s’ils dominent.

 Le "Palmarès 2020 des entreprises qui recrutent à Bordeaux et dans sa métropole", présenté ce lundi 20 janvier dans les salons de la mairie de Bordeaux, est une excellente cuvée. Avec 8.792 emplois à pourvoir cette année, chiffre qui totalise les attentes des plus de 2.500 entreprises que nous avons interrogées, cette 6e édition bat en effet tous ses records ! Ce qui avait déjà été le cas l'an dernier avec 8.467 embauches proposées. Aussi rien d'étonnant à ce que cette manifestation, organisée par La Tribune en partenariat avec la mairie de Bordeaux et la Maison de l'emploi de Bordeaux, ait attirée près de 400 personnes au Palais Rohan.

C'est Nicolas Florian, maire de Bordeaux et vice-président de Bordeaux Métropole, qui a ouvert la manifestation. Il l'a fait en compagnie de Mikaël Lozano, dont c'était la dernière intervention en tant que rédacteur en chef de La Tribune, à Bordeaux, puisqu'il rejoint French Tech Bordeaux, de Yohan David, adjoint au maire en charge de l'emploi, de l'insertion, de l'économie sociale et solidaire, président de la Maison de l'emploi de Bordeaux et de Cendrine Martinez, directrice générale déléguée de La Tribune.

La création d'emplois, un objectif prioritaire

Nicolas Florian en a profité pour exhorter le public "à ne pas avoir peur de l'avenir" parce que "tout ce travail souterrain (sur les entreprises qui recrutent -NDLR) permet d'avoir de l'espoir pour ceux qui cherchent leur place professionnelle". Cette démarche volontariste implique un engagement économique et humain de la part des élus, a poursuivi en substance Nicolas Florian, elle est la clé qui mène à "un territoire apaisé, accueillant", à une forme d'hospitalité.

L'édile, candidat à la l'élection municipale de mars prochain, a souligné ensuite à quel point la création d'emplois est prioritaire pour un maire soulignant qu'après les habitants en recherche d'emploi, le message municipal s'adresse aux entreprises, afin de les attirer sur un territoire humainement riche et qui rayonne puissamment à l'extérieur car "Bordeaux est une marque impossible à concurrencer". Puis Nicolas Florian s'est lancé dans la remise des prix aux deux plus grands recruteurs identifiés pour 2020.

1er prix : CGI avec 350 recrutements

Palmarès 2020 prix 1er

Remise du 1er prix : Cendrine Martinez, Nicolas Florian, Olivier Foix (Agence Appa/Eric Barrière).

Spécialiste du conseil et des services en technologies de l'information, le groupe canadien CGI emploie 77.000 personnes dans le monde, dont plus de 11.000 en France. A Bordeaux Métropole le groupe est installé au Haillan. « Nous y sommes installés depuis plus de 30 ans et notre effectif y dépasse désormais le cap des 1.000 salariés. Cette année nous allons recruter pour moitié des jeunes et autant de profils expérimentés », éclaire Olivier Foix, vice-président CGI Nouvelle-Aquitaine. En plus des jeunes diplômés, CGI va recruter des profils expérimentés mais aussi des candidats qui seront formés par l'entreprise. Ce 1er prix a été remis à Olivier Foix par Nicolas Florian et Cendrine Martinez.

2e prix : Cdiscount avec 303 recrutements

Palmarès 2020 Prix 2

Remise du 2e prix : Cendrine Martinez, Nathalie Estrada et Nicolas Florian (Agence Appa/Eric Barrière).

Créé il y a 21 ans à Bordeaux, Cdiscount (groupe Casino) s'est imposé comme le leader français de l'e-commerce et emploie 2.100 salariés, pour 9,2 millions de clients et un volume d'affaires de 3,9 Md€. « En 2020 nous allons effectuer 303 recrutements en Gironde. L'an dernier nous devions recruter 400 personnes mais le nombre de recrutements a été supérieur », éclaire Nathalie Estrada, directrice des ressources humaines. Cdiscount recherche des acheteurs, des commerciaux mais aussi de nouveaux profils. Car en grandissant Cdiscount a étendu le domaine de ses expertises dans la technologie mais aussi les voyages. Le prix a été remis à Nathalie Estrada par Nicolas Florian et Cendrine Martinez.

Lire aussi : Pourquoi Cdiscount se lance dans une alliance européenne

3e prix : Keolis Bordeaux Métropole avec 250 recrutements

Palmarès 2020 Prix 3

Remise du 3e prix : Ludovic Lustremant, Stéphane Berger, Marie-Caroline Collin (Agence Appa/Eric Barrière)

Avec 2.700 salariés et 168 millions de voyages assurés par an dans à Bordeaux Métropole, Kéolis, qui intervient en délégation de service public pour le compte de la Métropole, est un acteur clé de la mobilité. « Nous allons réaliser 250 recrutements en 2020 : un nombre supérieur aux années précédentes parce que nous sommes portés par le développement du réseau, avec en particulier le lancement de la ligne D de tramway et de nouvelles lignes de bus », expose en substance Marie-Caroline Collin, directrice des ressources humaines. Les chauffeurs devraient représenter 200 à 220 de ces nouveaux recrutements. Ce prix a été remis à Marie-Caroline Collin par Stéphane Berger, directeur régional adjoint de Pôle emploi et Ludovic Lustremant, directeur territorial délégué de Pôle emploi.

Lire aussi : Bordeaux Métropole : 168 millions de voyageurs sur le réseau TBM et quelques points noirs

Prix RSE (responsabilité sociétale des entreprises) : Hermès avec 80 recrutements

Palmarès 2020 RSE

Remise du prix RSE : Yohan David, Yves Guéniau, Maribel Bernard (Agence Appa/Eric Barrière).

Hermès renforce sa présence en Nouvelle-Aquitaine avec la création d'une nouvelle manufacture à Saint-Vincent-de-Paul (Bordeaux Métropole). Cette implantation passe par la création de la Maroquinerie de Guyenne. « La manufacture Hermès va développer 5.800 m2 d'une surface divisée en huit ateliers, avec une capacité d'accueil de 250 artisans », précise Yves Guéniau, directeur de la Manufacture de Guyenne. La démarche RSE est poussée par Hermès jusque dans ses moindres détails puisque le niveau de bruit et l'ambiance lumineuse sont calibrés au mieux pour ne pas gêner les artisans. Hermès forme les recrutés, qu'ils soient ou non déjà formés, et recrute deux fois par an : en février et septembre. Le prix a été remis à Yves Guéniau par Maribel Bernard, adjointe au maire de Bordeaux en charge du commerce, de l'artisanat, des foires et marchés, et Yohan David.

Lire aussi : Hermès va construire une manufacture de 250 emplois à Bordeaux Métropole

Prix de l'entreprise qui s'installe et qui recrute : BNP Paribas avec 200 recrutements

Palmarès 2020 entreprises qui recrutent

Remise du prix : Benjamin Reverdy, Nadège Brisson et Lionel Lepouder (Agence Appa/Eric Barrière).

Déjà fortement implantée en Nouvelle-Aquitaine la banque BNP Paribas renforce sa présence dans la région avec la création en juin dernier d'un nouveau centre de service à Mérignac (Bordeaux Métropole). « Nous avons déjà recruté 150 personnes et nous allons en recruter 200 de plus dans le courant de l'année. Nous développement un accompagnement humain et numérique de nos clients. L'objectif est d'arriver à répondre en 24 heures à 80 % des demandes clients », décrypte Nadège Brisson, responsable des ressources humaines de ce centre de service BNP Paribas. La livraison de ce nouveau centre est prévue pour cette année. Le prix RSE a été remis à Nadège Brisson par Benjamin Reverdy, président du Club d'entreprises de Bordeaux, et Lionel Lepouder, président d'Invest in Bordeaux.

Lire aussi : Relation client : BNP Paribas va investir 60 millions d'euros et créer 300 emplois à Mérignac

Prix coup de projecteur : Blue Valet avec 50 recrutements

Palmarès 2020 coup de projecteur

Remise du prix Coup de projecteur : Benjamin Reverdy, Benoit Ricard et Lionel Lepouder (Agence Appa/Eric Barrière).

La société Blue Valet, cofondée en 2015 à Bordeaux par deux frères : Hugo et Benoit Ricard, a démocratisé la fonction de voiturier et connait un développement accéléré. Quand on se déplace très souvent, en avion ou en train par exemple, garer sa voiture est généralement une perte de temps qui pèse lourd. Et c'est bien pour soulager les voyageurs de ce fardeau qu'Hugo et Benoit Ricard ont fondé Blue Valet. « L'idée c'est d'améliorer l'expérience client. Aujourd'hui nous sommes non seulement présents en France mais aussi en Belgique, Espagne et Portugal. Et nous nous intéressons de près à l'Italie. Blue Valet compte plus de 300 collaborateurs et nous allons recruter 50 personnes en 2020, dont la moitié à l'international », recadre Benoit Ricard. Le prix a été remis à ce dernier par Benjamin Reverdy et Lionel Lepouder.

Lire aussi : Blue Valet : les raisons du décollage du voiturier

Prix de l'entreprise qui s'installe et qui recrute : Les Bassins de lumières avec 17 recrutements

Palmarès 2020 entreprise qui s'installe

Audrey Adélaïde, Augustin de Cointet de Fillain et Yohan David (Agence Appa/eric Barrière)

Les Bassins de lumières, lancé par le groupe Culturespaces, numéro un national de la gestion privée de sites culturels (comme par exemple les musées), vient de s'installer à Bordeaux où cette structure, dirigée par Augustin de Cointet de Fillain, va prendre le contrôle d'une partie de la base sous-marine, en délégation de service public pour le compte de la mairie. L'expérience culturelle novatrice portée par Culturespaces dans le cadre des Bassins de lumière consiste à numériser et à projeter, dans un format lumineux géant, des œuvres d'art. C'est ainsi que le peintre symboliste Gustav Klimt et l'expressionniste Paul Klee vont ouvrir le bal à Bordeaux. Le problème d'Augustin de Cointet de Fillain ? Arriver à la parité, tant les femmes sont nombreuses à postuler. Le prix a été remis à Augustin de Cointet de Fillain par Audrey Adélaïde, chargée de mission développement économique territorial à la Maison de l'emploi et Yohan David.

Lire aussi : Bordeaux : les Bassins de lumières illumineront la Base sous-marine en avril 2020

/////////////////////

Le "Book Eco 2020 de Nouvelle-Aquitaine" et le "Palmarès 2020 des entreprises qui recrutent à Bordeaux et dans sa métropole" sont disponibles en kiosque depuis le 24 janvier 2020. Il est aussi possible de vous rendre sur notre boutique en ligne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :