Innover, préserver, performer : un trio gagnant le 31 janvier 2019 pour la sortie du Book Eco

 |   |  755  mots
La sortie du Book Eco donne chaque année lieu à une table ronde et à une masterclass en présence de près de 300 dirigeants d'entreprise
La sortie du Book Eco donne chaque année lieu à une table ronde et à une masterclass en présence de près de 300 dirigeants d'entreprise (Crédits : Agence Appa)
Comment une entreprise peut-elle jongler entre innovation, responsabilité sociétale et environnementale et performances économiques ? Pour répondre à cette question et en débattre, La Tribune convie 4 personnalités reconnues le 31 janvier à Talence, dans les locaux de Kedge Business School, à l'occasion de la sortie de notre hors-série le Book Eco. Les représentants d'Essilor, du groupe BPCE, d'Economie d'énergie et de Kedge présenteront des cas concrets.

Comment allier innovation et responsabilité sociétale des entreprises pour incarner l'entreprise de demain ? Cette question est le thème central de la table ronde organisée le 31 janvier 2019 dans le cadre de la sortie du Book Eco. Quatre personnalités en débattront lors de cette soirée organisée par La Tribune, placée sous le parrainage de Kedge Business School et mise sur pied en partenariat avec la Banque populaire Aquitaine Centre Atlantique.

Aurélien Decamps est enseignant-chercheur à Kedge Business School. Spécialiste de l'impact des enjeux de durabilité et de responsabilité sociétale des organisations sur les dynamiques urbaines et l'attractivité des territoires, il est aussi un expert reconnu de l'éducation au développement durable et a fondé une ONG qui fournit des outils de test et de sensibilisation à cette problématique, utilisés par plus de 700 universités dans 60 pays. Lors de la discussion, il abordera en particulier les conditions d'émergence d'une innovation radicale nécessaire pour faire face à un monde en voie de bouleversement.

Xavier Galliot est chief sustainability officer du Groupe Essilor, n°1 mondial de l'optique ophtalmique et acteur majeur dans le domaine de la santé visuelle. Dès 2013, bien avant la loi Pacte, la société, très innovante, s'est assigné une mission définie ainsi : « Améliorer la vue pour améliorer la vie ». Le groupe a mis en place des process de rupture et revu tant sa stratégie que son organisation pour créer de l'impact social dans les pays où la clientèle potentielle est insolvable. Xavier Galliot présentera en détails ces aspects et ce qu'implique de devenir une entreprise « à mission ».

Myriam Maestroni est la présidente fondatrice d'Economie d'énergie. Elle débute sa carrière en 1991, chez les pétroliers Dyneff et Agip dans le rôle de manager de solutions durables. En 1996, elle rejoint Primagaz pour créer et diriger la filiale espagnole. Elle rejoint ensuite SVH Gas en 2002 pour superviser des missions à l'international. En 2003, elle est nommée directrice commerciale chez Primagaz France, puis en juin 2005, à 35 ans, directrice générale jusqu'en décembre 2011. Elle devient alors la présidente fondatrice de la société Économie d'Énergie SAS (200 emplois) ainsi que de la Fondation E5T. Économie d'Énergie a vocation à accompagner l'ensemble des acteurs du secteur de l'énergie à concevoir des stratégies d'économies d'énergie permettant de répondre aux nouvelles attentes de leurs clients, partenaires et collaborateurs.

Jean-Baptiste Sarlat est le responsable croissance verte et croissance responsable au pôle développement durable du Groupe BPCE (Banques populaires Caisses d'épargne). Il expliquera lors de la table ronde comment les banques cherchent à sortir de la massification pour revenir à une lecture plus qualificative des dossiers, et comment les acteurs bancaires tels que BPCE changent leurs façons de concevoir leurs produits pour avoir un rôle à jouer en matière de durabilité.

Une masterclass orientée gouvernance et management pour débuter

La table ronde qui les associera sera précédée d'une masterclass intitulée "Innover, une nécessité pour se différencier : quels modèles de gouvernance et de leadership ?" avec Paul Gimet, enseignant-chercheur à Kedge Business School. Après 18 années d'expérience professionnelle au sein d'entreprises et holdings de l'industrie de l'équipement et du dispositif médical, il dirige un Mastère spécialisé sur l'Innovation pour Kedge Business School, intervient dans les programmes de formation initiale et de formation continue, et enseigne autour des thématiques de stratégie et d'avantage concurrentiel mais aussi en Innovation, sur des domaines ayant attrait à l'émergence de l'innovation, à l'organisation innovante et à la capture de la valeur par la création de nouveaux modèles économiques.

Hors-série annuel édité par La Tribune, Le Book Eco, réalisé en partenariat avec Altarès, classe les 3.500 entreprises les plus importantes de Nouvelle-Aquitaine en termes de chiffre d'affaires, ainsi que les top 100 effectif et export. Il inclut également une partie détaillée sur toutes les structures d'appui à l'économie qui sont actives dans la région, en faisant un outil précieux pour qui s'intéresse à l'économie. En kiosque le 1er février, il sera présenté en avant-première la veille, le 31 janvier, lors de cette soirée. Les participants pourront en faire l'acquisition à tarif préférentiel.

Jeudi 31 janvier 2019 à partir de 17h30 à Kedge Business school, 680 cours de la Libération à Talence. Inscription préalable obligatoire. Une pièce d'identité sera demandée à l'accueil.

>> Inscriptions closes

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :