Biznext passera 4 futurs au crash-test le 13 novembre à Bordeaux

 |   |  482  mots
Biznext reviendra pour sa 4e édition à la Cité mondiale à Bordeaux
Biznext reviendra pour sa 4e édition à la Cité mondiale à Bordeaux (Crédits : Agence Appa)
Biznext, l'événement de La Tribune dédié aux mutations de l'économie et à la transformation numérique, reviendra le 13 novembre en soirée à Bordeaux. Le format de cette 4e édition est complètement réinventé et proposera une nouvelle séquence pédagogique et ludique baptisée "4 futurs au crash-test". Quatre experts interviendront sur quatre thématiques (Bitcoin et cryptomonnaies, ressources humaines, réalités virtuelle et augmentée, intelligence artificielle) et auront pour mission de combattre ou confirmer 4 idées préconçues chacun. La soirée proposera également une keynote sur les méthodologies d'innovation et une remise de prix.

Bitcoin et cryptomonnaies, ressources humaines, réalités virtuelle et augmentée, intelligence artificielle : quatre thématiques d'actualité qui font parler aujourd'hui et pourraient bien façonner le monde économique de demain. Problème : entre les futurologues de tout poil et les prospectivistes éclairés, entre les techniciens jargonnant et l'hyper-communication des vendeurs de solutions, il est difficile de repérer le vrai du faux. Biznext donnera donc la parole à quatre experts venus décrypter ces quatre thèmes. Chacun se verra fixé la même mission : confirmer ou réduire en pièces quatre idées préconçues en 16 minutes chrono (donc 4 minutes par idée). 4 thèmes, 4 experts, 4 idées reçues chacun et donc 4 futurs possibles qui seront passés au crash-test. Réalité augmentée, facture augmentée ? Le Bitcoin est-elle une monnaie ? L'IA forte toque-elle à notre porte ? Ces idées préconçues et bien d'autres seront posées à l'occasion de séquences résolument non-consensuelles et pédagogiques.

Yaël Assouline, président d'Iteca, se penchera sur la question des réalités virtuelle et augmentée.

Lire aussi : Iteca, valeur montante de l'usine du futur

Jean-François Faure, fondateur de VeraCash, abordera Bitcoin et les cryptomonnaies.

Lire aussi : VeraCash va vers une levée de fonds par ICO de 10 M€

Yohan Darosa, CEO cofondateur de la startup bordelaise Blow Technologies, abordera la question de la technologie appliquée au recrutement et à la gestion des ressources humaines.

Yvan Delègue, directeur Orange Multimédia Applications au Technocentre d'Orange, livrera son expertise sur l'intelligence artificielle.

En introduction, Thomas Houy assurera une keynote dont le thème sera puisé dans son livre "Le demi-tour numérique". Docteur en sciences de gestion, maître de conférences à Télécom ParisTech, responsable de la chaire Entrepreneuriat numérique étudiant avec LVMH, entrepreneur et conseil de startups, Thomas Houy défend la thèse suivante : avec le numérique, les entreprises doivent faire table rase de leurs méthodologies actuelles et apprendre à "innover à l'envers". Comment ? Il viendra présenter ses idées et débattre avec le public.

Biznext mettra également à l'honneur, comme chaque année, des entreprises de Nouvelle-Aquitaine dont le positionnement innovant et la réussite ont marqué ces 12 derniers mois. Des prix seront remis dans les catégories Startup de l'année, Croissance internationale, Transformation numérique, Innovateur / Innovatrice de l'année et Décideur(e) de l'année.

Biznext Bordeaux, mardi 13 novembre à partir de 18h au Centre de congrès de la Cité mondiale. Un événement La Tribune en partenariat avec la Caisse d'épargne Aquitaine Poitou-Charentes, la Chambre de commerce et d'industrie Bordeaux Gironde, Cheops Technology, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine et Ociane Groupe Matmut. Entrée gratuite mais inscription préalable obligatoire. Une pièce d'identité pourra vous être demandée à l'accueil.

>> Je m'inscris pour assister à l'événement

Biznext parrains 2018

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :