GPMB : Alain Juppé tacle sévèrement le port de Bordeaux

 |   |  323  mots
Le quartier des Bassins à flot a entammé sa mue. Mais le port ne bouge pas assez vite au goût d'Alain Juppé.
Le quartier des Bassins à flot a entammé sa mue. Mais le port ne bouge pas assez vite au goût d'Alain Juppé. (Crédits : LTB / Mikaël Lozano)
En marge du point presse consacré à la Cité du vin, ce vendredi matin, Alain Juppé a sévèrement rabroué le port de Bordeaux et son autorité organisatrice. Le maire et président de Bordeaux Métropole fustige les lenteurs et retards pris dans le montage des projets, à l’heure où le quartier des Bassins à flot est en pleine mutation.

Alain Juppé ne s'est pas voilé la face en s'adressant aux journalistes : "Ce point presse est consacré à la Cité du vin mais je sais très bien que vous n'allez retenir que ce que je viens de vous dire." En plein milieu du rendez-vous consacré à cet équipement touristique et culturel d'envergure, qui sera inauguré le 31 mai, le maire de Bordeaux venait en effet de critiquer sévèrement les dirigeants du port. "Dans quelques semaines" : voici une phrase qu'il ne veut plus entendre. Evoquant le développement du quartier des Bassins à flot, tout autour de la Cité du vin et face au pont Chaban-Delmas, Alain Juppé a vertement déploré le temps mis à monter le moindre projet :

"Je lance un appel au port pour qu'il se bouge. C'est un vrai problème : tout ce qu'il entreprend est d'une extrême lenteur. Dans le cadre de nos relations, la rapidité et la transparence du port ont des marges de progression très importantes."

Alain Juppé a notamment évoqué le projet d'aménagement du port de plaisance des Bassins à flot, qui n'a toujours pas démarré, ainsi que le transfert d'activités économiques vers le boulevard Daney, les entrepreneurs attendant toujours un point de chute.

Le maire de Bordeaux s'impatiente d'autant plus que les Bassins à flot se transforment rapidement et que d'autres dossiers, eux, avancent. Un investisseur s'est porté acquéreur de l'îlot de la Fourrière, face à la Cité du vin, signant une promesse de vente avec Bordeaux Métropole Aménagement. Les travaux vont y débuter. Le projet comprend "un parking de 450 places, des bureaux, un hôtel probablement 4 étoiles ainsi qu'une halle mettant en valeur nos produits locaux, des commerces et restaurants".

Le Musée de la mer porté par le promoteur Norbert Fradin a également vu son permis de construire accordé. Non loin, le campus de Bissy va intégrer de nouveaux locaux et y installera toutes ses écoles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :