Agri Sud-Ouest Innovation : le projet Komplantes se distingue

 |   |  366  mots
Le Prix des lycéens a été remis mardi au projet Komplantes dans le cadre du printemps d'Agri Sud-Ouest Innovation qui se tenait mardi à Toulouse autour de 400 participants. Porté par la société Caribou TG, il concerne des compléments alimentaires pour animaux d'élevage qui permettent de diminuer le recours aux médicaments.

"Le choix de Komplantes comme projet est intéressant, il démontre parfaitement que la préservation de notre environnement et la santé humaine sont au cœur des préoccupations des jeunes générations", relève Daniel Segonds, président d'Agri Sud-Ouest Innovation, après avoir annoncé le choix de 600 lycéens des régions Aquitaine et Midi-Pyrénées qui ont dû arbitrer entre les trois projets qui leur étaient soumis par le Pôle de compétitivité agricole et agro-industriel du Sud-Ouest
Le Prix des lycéens a en effet distingué celui porté par Caribou TG, société spécialisée dans la formulation de produits destinés à l'alimentation animale, basée à Réalville (82), avec le chercheur Hervé Hoste. Komplantes, lancé en 2013, devait donner des bases scientifiques au procédé de fermentation de la société pour une gamme de compléments alimentaires naturels issus d'infusions de plantes fermentées (kéfir) pour les animaux d'élevage.

"Notre procédé de fermentation existe depuis plusieurs années puisque la commercialisation est déjà effective, y compris à l'export. Komplantes a permis une meilleure expérimentation de nos produits, à plus grande échelle", explique Robert Genibre, gérant de Caribou TG.

Tests in vitro et in vivo

Komplantes a pour objectif de contribuer à la réduction des intrants chimiques dans les traitements sanitaires des élevages par le développement d'une gamme d'aliments complémentaires naturels issus d'infusions de plantes kéfirées.
Ce projet se veut une alternative innovante et respectueuse de l'environnement dans le contexte de réduction des produits médicamenteux et notamment du plan national de réduction des risques d'antibiorésistance en médecine vétérinaire Ecoantibio. Les propriétés antiparasitaires de ce produit ont été étudiées au travers de tests in vitro et in vivo, sur des nématodes gastro-intestinaux (Strongles) et sur des protozoaires (Coccidies), fréquemment retrouvés dans les élevages de bovins, caprins, ovins et volailles.

Le projet Komplantes a été labellisé par Agri Sud-Ouest Innovation en juin 2012. D'un montant de 660.000 €, il a été financé dans le cadre de l'Appel à projets Région Midi-Pyrénées - Epicure et a obtenu 360.000 euros de subventions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :