Reprise économique : les raisons d'y croire en Aquitaine

 |   |  301  mots
Plus d'offres d'emploi, moins de défaillances d'entreprise, plus d'exportations, moins de déficit commercial... au deuxième trimestre 2015, l'économie aquitaine a montré des signes de reprise. A confirmer.
Plus d'offres d'emploi, moins de défaillances d'entreprise, plus d'exportations, moins de déficit commercial... au deuxième trimestre 2015, l'économie aquitaine a montré des signes de reprise. A confirmer. (Crédits : D.R)
Selon l’Insee, au deuxième trimestre 2015, l’Aquitaine enregistre des signes de reprise. Des signes qui ne trompent pas.

Emploi salarié en hausse, stabilité du taux de chômage, recul des défaillances d'entreprise, augmentation du nombre de logements autorisés, bon démarrage de la saison touristique, réduction du déficit du commerce extérieur, trafic de passagers en hausse... les signes de la reprise économique sont là. C'est en tout cas l'Insee qui le dit, le deuxième trimestre 2015 a remis l'Aquitaine dans le sens de la marche. Après un recul de 0,1 % au premier trimestre, l'emploi salarié marchand non agricole s'est redressé avec + 0,5 %, une progression supérieure à la moyenne nationale (+0,2 %) et qui positionne l'Aquitaine parmi les régions les plus dynamiques de l'Hexagone sur le plan de l'emploi.
Pas d'inversion de la courbe du chômage, mais le taux demeure, sur le 2e trimestre, au même niveau qu'au 1er trimestre, à 9,9%. La moyenne française se situe actuellement à 10 % de taux de chômage.
Le taux de défaillance des entreprises recule de 1,2 % sur un trimestre et de 4,2 % sur un an. Un chiffre qui explique sans doute l'essor des offres d'emploi qui a bondi de +9,4 % au cours de ce second trimestre.
Autre signe de retour à bonne fortune pour l'économie aquitaine : les exportations. Elle progressent de +1,9 % par rapport au 1er trimestre 2015. Le commerce mondial recule, mais les exportations françaises progressent et bénéficient du cours de l'euro. Dans la région, les exportations des produits clé redémarrent dans les secteurs des matériels de transport (+3,2 %) et des industries agroalimentaires (+0,8 %) mais celles des autres produits industriels stagnent. Les importations reculent de 0,1 % en Aquitaine après avoir reculé de 0,5 % au cours du 1er trimestre 2015. De fait, le déficit régional se réduit... il est de 193 millions d'euros au deuxième trimestre 2015.

Tous les résultats de l'étude consultables sur le site de l'Insee.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :