Management hôtelier, Savignac ouvre une formation à Dakar

 |   |  312  mots
Richard Ginioux (école de Savignac), Gérard Landat (Chambre de commerce et d'industrie de Dordogne) et Pape Madické Diop, créateur de l'Ecole Thelma, au moment de son ouverture le 19 octobre
Richard Ginioux (école de Savignac), Gérard Landat (Chambre de commerce et d'industrie de Dordogne) et Pape Madické Diop, créateur de l'Ecole Thelma, au moment de son ouverture le 19 octobre (Crédits : D.R)
Leader européen des écoles de management spécialisées en hôtellerie, restauration, tourisme et évènementiel, l’école de Savignac (Dordogne) vient d’ouvrir un bachelor “Luxury & hospitality management “ à Dakar (Sénégal).

C'est par le biais d'une exploitation de programme de formation sous franchise que l'école de formation aux métiers de l'hôtellerie, restauration, tourisme et évènementiel, Savignac, dont le siège est en Dordogne, vient de prendre pied au Sénégal, à Dakar.
La formation délocalisée du bachelor en management hôtelier vient de démarrer. Elle est dispensée dans les murs d'une nouvelle école : Thelma (Tourism hostels event luxury management) créée par Pape Madické Diop, directeur général de BEM Dakar, en partenariat avec l'école de Savignac qui appartient, elle, à la Chambre de commerce et d'industrie de la Dordogne.
L'institut de formation Thelma démarre avec une cinquantaine d'étudiants.
Cette création a été pilotée par la filiale Savignac Ingénierie qui produit des formations estampillées Ecole de Savignac pour des établissements d'enseignement supérieur.
En 2012, Savignac Ingénierie avait déjà créé et développer un bachelor in hospitality management à l'école hôtelière de Casablanca au Maroc. Avant cela, entre 2010 et 2014, Savignac Ingénierie avait aussi créé une filière en management hôtelier à l'école de commerce Toulouse Business School.
L'école de Savignac et son directeur Richard Ginioux parient sur le développement du marché du luxe en Afrique. "Le nombre de consommateurs ayant un très fort pouvoir d'achat et un appétit pour les produits de luxe augmente dans une Afrique portée par une très forte croissance", assurait-il au moment d'inaugurer la formation ouverte à Dakar.
Les études semblent lui donner raison puisque le marché du luxe, qui pèse actuellement 2 milliards d'euros en Afrique, devrait continuer de croître de 10 % par an.
Dans ce contexte, l'hôtellerie et le tourisme (affaires ou loisir) en Afrique vont avoir besoin des compétences que l'école de Savignac, via Thelma entend contribuer à former.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :