Aéroport de Bordeaux : nouveau record de fréquentation en juillet

 |   |  193  mots
Le low cost représente désormais plus de 40 % du trafic de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac.
Le low cost représente désormais plus de 40 % du trafic de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac. (Crédits : Appa_ADBM)
L'Aéroport de Bordeaux Mérignac a enregistré un nouveau record de fréquentation en juillet dernier avec un trafic de plus de 550.000 passagers, soit une croissance de plus de 8 % par rapport à juillet 2014.

Après le record du mois dernier, l'aéroport enregistre à nouveau la plus forte fréquentation mensuelle depuis sa création. Les destinations internationales progressent de 17,4 %, avec plus de 300.000 passagers. L'Espagne enregistre de très fortes fréquentations : Ibiza avec Volotea (+50,6 %), Palma desservie par Volotea et Vueling (+17 %), Madrid avec Iberia (+18 %), Barcelone avec Vueling (+12 %), Valencia avec Volotea (+46,4 %). Malaga, avec l'arrivée de la compagnie Vueling qui vient compléter l'offre de Volotea, note une augmentation de 91,1 % de trafic par rapport à 2014. L'Italie est aussi largement choisie comme "destinations vacances" : Naples (Volotea) +30,8 %, Rome (Hop! et Air France) +10,7 %, Bologne desservie par Ryanair (+15 %).
L'Europe du Nord enregistre également de fortes croissances : c'est le cas pour Bruxelles (+67,6% par rapport à 2014), Stockholm (+26,6 %), Amsterdam (+20,4 %), Dublin (+25,7 %), Liverpool (+17,2 %) et Londres (+8,3 %).

Seule la fréquentation nationale est en baisse (1,6 %). Cette tendance est essentiellement due à une baisse de capacité sur Orly et accessoirement sur Marseille. La plupart des autres destinations sont en nette croissance ; c'est le cas de Figari (22,8 %), Ajaccio (15,5 %), Bastia (10,9 %). Le Nord de la France affiche aussi des chiffres positifs à Lille (9,2 %), Rennes (11,1 %), Strasbourg (17 %).  

Le trafic low cost continue son ascension avec 263.2642 passagers. Sa part de marché dépasse dorénavant 40 % du trafic de l'aéroport.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :