Talence se mobilise pour l’insertion professionnelle

 |   |  216  mots
La Ville de Talence a mis en place, depuis trois ans, une charte locale avec des entrepreneurs immobiliers favorisant l’insertion professionnelle sur des chantiers de la commune
La Ville de Talence a mis en place, depuis trois ans, une charte locale avec des entrepreneurs immobiliers favorisant l’insertion professionnelle sur des chantiers de la commune (Crédits : Appa)
Le maire de Talence Alain Cazabonne a signé ce matin à l’Hôtel de ville une charte locale avec des entrepreneurs immobiliers favorisant l’insertion professionnelle sur des chantiers talençais. La charte étant déjà signée par Safran Immobilier, les groupes Pichet, BFI, AAD, SNI, Coligny, et Domofrance en mars 2012, c’est au tour d’Aqprim et Gironde Habitat de s’engager.

Depuis trois ans, l'engagement des premiers signataires a permis l'insertion professionnelle de 36 personnes dans le monde du travail, ce qui représente plus de 6.689 heures travaillées, soit 185 heures de travail par personne. L'objectif est que les 5 % de volume de travail horaire que représente l'ensemble des chantiers talençais soient destinés à l'insertion de demandeurs d'emploi de longue durée, de bénéficiaires du RSA (Revenu de solidarité active) et des minimas sociaux, des publics jeunes peu ou non qualifiés ainsi que des personnes reconnues en tant que travailleurs handicapés.

Différentes opérations ont d'ores et déjà bénéficié de ce dispositif : la construction de la résidence Santillane 2 gérée par SNI a généré 1.963 heures de travail réparties entre 9 candidats ; Les Terrasses de Crespy et la Villa Victor Louis encadrées par le Groupe Pichet ont totalisé respectivement 1.088 heures pour 10 personnes et 399 heures pour 7 candidats ; et la requalification de Thouars gérée par Domofrance a, quant à elle, généré 3.239 heures de travail réparties entre 10 personnes.

D'autres projets seront également concernés par le dispositif, à savoir la construction de l'EHPAD Gallieni, l'îlot de l'opération Lasserre, la résidence Les Arpèges et le foyer des jeunes travailleurs de Gironde Habitat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :