En Gironde, Le Bélier a bien démarré l’année

 |   |  265  mots
Le Bélier fabrique en particulier des systèmes de freinage et des supports de moteurs
Le Bélier fabrique en particulier des systèmes de freinage et des supports de moteurs (Crédits : © Pascal Rossignol / Reuters)
Modifié 13/05/2015 à 9 h 07/ L’équipementier automobile girondin Le Bélier a commencé l’année 2015 sur de très bonnes bases et se montre optimiste pour la suite de l’exercice en cours.

Le groupe Le Bélier, coté en bourse, qui emploie 3.340 salariés, dont 330 au siège à Vérac (33), équipementier automobile spécialisé dans la fabrication de pièces en aluminium (systèmes de freinage, suspensions, supports moteurs, turbocompression...) pour de grands constructeurs automobiles, comme PSA, Renault Nissan, Volkswagen, BMW ou Daimler, a réalisé un chiffre d'affaires de 81,8 M€ à l'issue du 1er trimestre 2015, soit une hausse de 28,4 % par rapport à la même période en 2014.

Cette évolution est marquée par l'acquisition du groupe hongkongais HDPCI, en juillet 2014, et à périmètre constant (sans compter ce rachat) la hausse du chiffre d'affaires du groupe girondin est de 11,9 % au 1e trimestre 2015. Le Bélier fabrique ses pièces en aluminium, et a corrigé des variations du prix de ce métal l'évolution du chiffre d'affaires s'établit à + 21,3 % (+ 4,8 % à périmètre constant) par rapport au 1er trimestre 2014.

+ 16 % attendu en 2015

Si l'usinage (8,5 M€) et la fabrication d'outillages (2,2 M€) sont à la hausse, avec respectivement + 7,4 % et + 1,3 %, l'activité outillages est en recul de 5,9 % à périmètre constant. Le chiffre d'affaires des fonderies (69,7 M€) est en hausse de + 33 % avec HDCPI, mais de 13,4 % à périmètre constant. Le tonnage vendu par Le Bélier a principalement progressé en Asie (+ 47,5 %), devant l'Europe (+ 9,3 %) et l'Amérique du Nord (+ 8,1 %). La direction du groupe précise que Le Bélier "reste dans une contexte de développement intense de nouveaux produits et d'équipements associés, spécialement en Europe". Les prévisions de croissance font état d'un chiffre d'affaires annuel supérieur à 300 M€ à fin 2015, contre 258,7 M€ en 2014, soit une hausse attendue de près de 16 %.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :