Intérim : l'Aquitaine fait moins bien que la France

 |  | 281 mots
Avec la Gironde, le Lot-et-Garonne est un des deux départements où l'intérim est à la hausse
Avec la Gironde, le Lot-et-Garonne est un des deux départements où l'intérim est à la hausse (Crédits : © Michael Dalder / Reuters)
Alors que l’emploi intérimaire est quasiment resté stable en mars en France métropolitaine, il a enregistré un recul sensible en Aquitaine et dégringolé dans le département des Landes.

L'emploi intérimaire est en baisse de 2,1 % en mars en Aquitaine sur un an, selon le baromètre de l'emploi intérimaire Prism'emploi, réalisé à partir d'un panel de sociétés de travail temporaire représentant plus de 80 % des employés en intérim, alors qu'il ne se replie que de 0,2 % à l'échelle nationale. Cette baisse est principalement alimentée par la chute des effectifs intérimaires dans le BTP, à - 23,6 %, tandis que de nombreux autres secteurs sont en hausse : les transports (+ 6,8 %), l'industrie (+ 5,8 %) et le commerce (+ 3,8 %). Comme au plan national, le repli des services est dans l'épaisseur du trait, à - 0,2 %. Par type de main d'œuvre, les ouvriers qualifiés sont les plus touchés par la baisse, avec un recul de 12,2 %, tandis que les employés enregistrent une hausse de + 7,1 %, nettement devant les ouvriers non qualifiés (+1,6 %), les cadres et professions intermédiaires (+ 1 %). Les effectifs intérimaires sont en recul dans trois départements sur cinq.

Tendance nationale positive au 1er trimestre

Le Lot-et-Garonne enregistre la plus forte hausse régionale, à + 4,1 %, devant la Gironde (+ 3,2 %). La plus forte baisse est localisée dans les Landes, à - 10,8 %, tandis que le recul est de 3,3 % en Dordogne et de 2,4 % en Pyrénées-Atlantiques. En France, les plus fortes baisses de l'emploi intérimaire sont enregistrées en Champagne-Ardenne (- 10 %) et Poitou-Charentes (- 8,2 %). A l'inverse, quatre régions voient leurs effectifs intérimaires progresser fortement : la Lorraine (+ 8,9 %), la Haute-Normandie (+ 7,6 %), le Nord-Pas-de-Calais (+ 7,3 %) et l'Alsace (+ 6,2 %).

Prism'emploi souligne que la tendance mesurée en mars n'a fait que confirmer les prévisions nationales, tandis que les premiers résultats d'avril montrent une tendance à la stabilisation. Sur l'ensemble du 1er trimestre 2015, l'intérim progresse de 1,5 % en France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :