Saison estivale : fréquentation stable en Aquitaine

 |  | 352 mots
La fréquentation de l'hôtellerie de plein air progresse dans les trois départements côtiers. Ici le Bassin d'Arcachon.
La fréquentation de l'hôtellerie de plein air progresse dans les trois départements côtiers. Ici le Bassin d'Arcachon. (Crédits : Pa.D.)
La fréquentation des hôtels et campings pendant l'été 2014 est quasi stable en Aquitaine par rapport à 2013. Ce bilan est plus favorable que celui de la France métropolitaine où elle diminue.

Avec près de 20 millions de nuitées, l'Aquitaine conforte sa position dans le peloton de tête des régions touristiques métropolitaines, au 3e rang pour l'hôtellerie de plein air et au 4e pour les hôtels. Durant la saison estivale 2014, l'hôtellerie de plein air enregistre une évolution de 0,3 % pour les nuitées françaises et de + 1,3 % pour les nuitées étrangères. Le littoral reste la destination privilégiée, avec plus des deux tiers des nuitées des campings. La fréquentation de l'hôtellerie de plein air progresse dans les trois départements côtiers alors qu'elle diminue en Dordogne et Lot-et-Garonne. L'augmentation du nombre de nuitées dans les campings aquitains est plus forte pour les emplacements équipés que pour les emplacements nus. Concernant les touristes étrangers, cette saison est surtout marquée par l'essor de la clientèle espagnole (+ 33 %).

Désaffection de la clientèle française

La hausse des nuitées dans les campings (+ 0,7 %) compense la baisse enregistrée dans les hôtels (- 1,3 % de nuitées). Cette diminution est d'ailleurs moindre qu'en France métropolitaine (- 2,1 %). Par rapport à l'été 2013, seule l'hôtellerie girondine maintient son activité. Le repli de l'activité hôtelière est par ailleurs plus sensible sur le littoral, hormis sur la côte landaise, que dans l'intérieur des terres. Dans la région, la diminution des nuitées hôtelières s'explique par la désaffection de la clientèle française (- 4 % par rapport à l'été 2013). Par contre, les touristes étrangers sont venus plus nombreux et restés plus longtemps qu'en 2013, générant 9 % de nuitées supplémentaires. Comme dans les campings, parmi la clientèle étrangère, les Européens sont majoritaires, avec en tête dans les hôtels les Britanniques et les Espagnols. Cependant, la fréquentation des touristes non européens continue de progresser fortement (+ 11 %).
Tous les résultats du bilan de la saison estivale 2014 sont publiés dans Insee Analyses Aquitaine n° 8 sous le titre "Une saison touristique 2014 portée par la clientèle étrangère".
Le site

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/02/2015 à 12:57 :
C'est un paradoxe. On ignore, souvent, toutes les possibilités, en hôtellerie et loisirs, qui sont à portée de main. Ce sont les touristes étrangers qui nous montrent où se trouvent nos richesses et nos savoirs faire en la matière. L'hôtellerie de plein air semble confirmer sa progression. Juste retour, suite aux efforts des professionnels en matière d'équipement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :