Conseil général : Pierre Camani au chevet du BTP

 |   |  190  mots
Pierre Camani recevait, hier, une cinquantaine de patrons d'un secteur du BTP dont les carnets de commandes pour 2015 sont au plus bas
Pierre Camani recevait, hier, une cinquantaine de patrons d'un secteur du BTP dont les carnets de commandes pour 2015 sont au plus bas (Crédits : D.R)
Le président du Conseil général du Lot-et-Garonne, Pierre Camani, a reçu, hier, une cinquantaine d’entrepreneurs du BTP. Il assure que la collectivité ne relâchera pas ses efforts pour soutenir une filière aux abois.

Rappelant que le Conseil général assure, à hauteur de 50 %, l'investissement public départemental, Pierre Camani, son président, a assuré qu'il ne relâcherait pas ses efforts à la cinquantaine de représentants de la filière BTP départementale qu'il rencontrait hier.

Malgré un contexte budgétaire contraint et après une forte baisse des investissements en 2012, Pierre Camani a rappelé qu'en 2014, 58,5 M€ ont été consacrés aux investissements, soit une hausse de 9 % par rapport à l'exercice précédent.
"Alors que les autres départements baissaient leurs investissements, en moyenne de 9 % dans le même temps".

S'il a mis en avant les grands projets d'investissements à venir comme la modernisation de la RN21, la réalisation du barreau de Camélat ou encore la construction du Center Parcs à partir de 2016 si le dossier va à son terme, le président du Département a pris acte des difficultés immédiates de la filière. Face à la chute des commandes pour l'année 2015, il a annoncé que des "mesures exceptionnelles permettant de favoriser l'investissement local seront prises rapidement", sans préciser pour l'heure, la nature et la forme de ces mesures.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :