Aéroport de Bordeaux : Google se pose, Starbucks est en approche

 |  | 520 mots
Lecture 3 min.
Le service de cartographie, développé par Google Maps pour l'aéroport de Bordeaux, sera accessible gratuitement depuis le réseau Wifi de l'aéroport
Le service de cartographie, développé par Google Maps pour l'aéroport de Bordeaux, sera accessible gratuitement depuis le réseau Wifi de l'aéroport (Crédits : Aéroport de Bordeaux)
Visiter l’aéroport avant son voyage, repérer où se restaurer et faire quelques emplettes, c’est maintenant possible au sein de l’aéroport de Bordeaux grâce au service Google Maps. Il sera bientôt possible de se diriger vers le premier Starbucks de la région puisqu’il ouvre dans quelques jours.

Les trois terminaux de l'aéroport international de Bordeaux (halls A et B et Billi) seront désormais visibles grâce à Plans d'intérieur Google Maps. Consultable depuis son ordinateur, sa tablette ou son mobile depuis chez soi ou de l'aéroport, ce service permet de se repérer à l'intérieur des aérogares. Bordeaux est le 2e aéroport français, après celui de Nice Côte d'Azur, à proposer la cartographie de l'intérieur des grands bâtiments publics mise au point par Google.

Au plus près des passagers

Dans un communiqué, Pascal Personne, président du directoire de la SA Aéroport de Bordeaux-Mérignac et directeur de l'aéroport, a rappelé la volonté de l'aéroport bordelais de se rapprocher de ses voyageurs :  "En tant qu'aéroport international, nous nous efforçons constamment d'améliorer l'expérience des 12.000 passagers en moyenne que nous recevons par jour. La mise en œuvre de cette technologie renforce directement nos objectifs de qualité de service et de communication de proximité avec nos passagers. "

Le service de cartographie sera accessible gratuitement depuis le réseau Wifi de l'aéroport. Une nécessité pour les voyageurs, notamment les étrangers, qui pour des raisons de coût de connexion Internet, n'activent pas leur connexion sur leur smartphone.
Ainsi donc, le passager, d'où qu'il vienne, où qu'il aille, peut organiser son parcours en zone publique ou en zone réservée (banques d'enregistrement, postes d'inspection, portes d'embarquement, comptoir de vente des compagnies...) et repérer les services dont il a besoin (restaurants, presse, toilettes...)... Il pourra donc bientôt localiser le point de vente Starbucks, qui s'apprête à ouvrir dans le Hall A et que les aficionados de la marque attendent avec impatience depuis un an.

Premier Starbucks de la région, ouverture mi-décembre

Il y a en effet un an, presque jour pour jour, la filiale française de Select Service Partner (SSP France, 3.200 collaborateurs, 267 points de vente en France dont quatre aéroports), leader mondial de la restauration sur site de transports, remportait l'appel d'offres pour l'exploitation de l'ensemble des points de restauration de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac.

Ce contrat de 10 ans, d'une valeur de 80 millions, avait été ravi à Elior, dont la concession s'est achevée le 31 décembre, par SSP France qui annonçait dans la foulée l'arrivée imminente de nouvelles enseignes commerciales et de nouveaux concepts.

Il était notamment question de la création d'un salon de café Starbucks à l'extérieur de l'aérogare à l'entrée du terminal Billi, et d'un kiosque Starbucks dans le Hall A, un bar à huîtres du bassin d'Arcachon (Ostréa), deux cafés (Café des Grands Hommes et le Barista), une brasserie (Le Grand Comptoir) et deux points de vente Brioche Dorée, qui devaient ouvrir début 2014. Ostrea a ouvert ses portes au début de l'été, Brioche Dorée  compte un point de vente. Pour le premier kiosque Starbucks, ce n'est plus qu'une question de jours, l'ouverture étant programmée à la mi-décembre.

Le premier salon de café Starbucks, lui, n'ouvrira pas avant le printemps prochain.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :