Promenade Sainte-Catherine : Starbucks, c'est officiel !

 |   |  315  mots
Lancé à Seattle (USA) en 1971, Starbucks, plus grande chaîne multinationale de café, va s'installer au sein de la Promenade Sainte-Catherine
Lancé à Seattle (USA) en 1971, Starbucks, plus grande chaîne multinationale de café, va s'installer au sein de la Promenade Sainte-Catherine (Crédits : M-H. D.)
L’Américain Starbucks va rejoindre le programme commercial bordelais "Promenade Sainte-Catherine" développé par Redevco France, a annoncé, ce mercredi matin, le groupe depuis Cannes.

Redevco France vient d'annoncer, ce matin, l'arrivée du vendeur de café et autres produits (salés et sucrés, produits dérivés tels que des tasses, ustensiles et machines à café...) Starbucks à Bordeaux, dans le cadre du Marché international de l'implantation commerciale et de la distribution (Mapic), qui se tient à Cannes jusqu'au 21 novembre et selon la lettre d'information Business Immo.

L'enseigne américaine, qui va s'implanter sur plus de 150 m2 disposera d'une terrasse pour accueillir les clients. Elle rejoint ainsi le programme "Promenade Sainte-Catherine", construit en centre-ville à l'endroit où se trouvait le siège du quotidien Sud Ouest.

Redevco France, associé dans ce programme bordelais à Nexity Promotion Aquitaine, pour les logements, n'a jamais caché être à la recherche d'enseignes qui soient introuvables ailleurs dans l'agglomération. C'est ainsi que la chaîne de restauration italienne La Tagliatella va aussi faire son apparition dans le futur quartier, sur une surface de 550 m2, avec une terrasse de plus de 300 m2.

Avec Lego

Ces nouvelles enseignes vont enrichir le portefeuille de la "Promenade Sainte-Catherine", un projet de 19.000 m2 de commerces (commercialisé à 80 %) structuré pour le moment autour de 17 marques, qui vont du célèbre Lego, au restaurant japonais Matsuri en passant par Swarovski (bijoux, accessoires de mode), Hollister (vêtements) ou Superdry (enseigne anglaise de prêt-à-porter).

Représentant un investissement de 105 M€, ce programme de restructuration comprend un volet immobilier, le Carré Cheverus, composé de 106 logements haut et très haut de gamme, avec des prix de mise en marché qui oscillent de 6.500 à 7.500 €/m2, avec par exemple un deux pièces (46,5 m2) à 291.000 € ou un T4 de 99 m2 à 699.400 €.
Ce programme très ambitieux serait déjà commercialisé à près de 70 %. Cette partie du centre de Bordeaux, qui posait de nombreux problèmes aux enseignes commerciales avant la disparition de Sud Ouest, se définit aujourd'hui comme une "oasis dans la ville" qui a le vent en poupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/11/2014 à 0:51 :
Bordeaux est l'exemple d'une ville en plein essor. Et même si parfois, les quartiers périphériques sont délaissés au détriment du centre, pouah, quelle ville ! Alors que ce n'est pas une ville immense, les enseignes s'arrachent le moindre local dispo secteur Ste-Catherine. Toulouse ou Rennes ferait bien de prendre exemple sur cette ville qui met tout en place pour faciliter les implantation de Starbucks, Apple Store, entre autres. En même temps, quand on a un centre aussi beau, il y a la récompense derrière...A Rennes, les dernières rumeurs, c'est Tati et Easy Cash, on joue pas dans la même cours...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :