En Aquitaine, le chômage tabasse les Landes

 |  | 378 mots
Les forums de l'emploi ne suffisent pas à enrayer la hausse du chômage chez les moins de 25 ans.
Les forums de l'emploi ne suffisent pas à enrayer la hausse du chômage chez les moins de 25 ans. (Crédits : Mikaël Lozano / Objectif Aquitaine)
L’Aquitaine suit la tendance nationale des demandes d’emplois, avec trois départements dans le rouge vif : Landes, Lot-et-Garonne et Pyrénées-Atlantiques.

En septembre, le nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A (sans emploi) en Aquitaine a augmenté de 0,6 % (contre + 0,7 % en août), à 173.870 personnes. Le nombre de chômeurs de cette catégorie grimpe de + 5,5 % dans la région sur un an. Pour une fois, l'évolution mensuelle régionale des demandeurs d'emploi de catégorie A est identique à l'ensemble de la France. La hausse nationale sur un an reste cependant inférieure à celle de l'Aquitaine, à + 4,3 %.

Le nombre de demandeurs d'emploi des catégories A, B, C (sans emploi ou activité réduite avec actes positifs de recherche d'emploi) en Aquitaine enregistre sur un mois une hausse plus marquée, à + 0,9 %, avec 270.077 inscrits. Sur un an, cette hausse reste toujours élevée, à + 7,9 %. En France métropolitaine le nombre de demandeurs d'emploi de cette catégorie bondit de     + 1 % (contre un recul de 0,1 % en août).

Les moins de 25 ans paient le prix fort

La Gironde est le seul département d'Aquitaine où le nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A reste stable en septembre. Un résultat qui doit beaucoup à la baisse de 0,9 % des femmes inscrites âgées de 25 à 49 ans. Comme dans les autres départements, mais dans une moindre mesure, le nombre des moins de 25 ans est à la hausse, à + 0,7 %. Cette tranche d'âge paie le prix fort puisque dans les Landes, où la hausse mensuelle en catégorie A est la plus importante de la région, à + 1,6 %, la part des moins de 25 ans grimpe de + 4 %, dont + 8 % pour les hommes et + 2 % pour les femmes !

Le même phénomène est à l'œuvre dans les Pyrénées-Atlantiques, où la hausse générale est de + 1,3 %. Dans ce département, la part des moins de 25 ans augmente de + 4,1 %, dont + 3,2 % chez les hommes et + 5,1 % chez les femmes. La deuxième plus forte hausse mensuelle, à + 1,4 %, est enregistrée en Lot-et-Garonne. Mais dans ce département c'est la part des 50 ans et plus qui connaît la plus forte hausse, à + 1,5 %, tandis que la part des moins de 25 ans est en recul de 0,7 %.
La Dordogne, où la hausse générale atteint + 0,7 %, est de son côté frappée par la progression des 25-49 ans (+ 0,8 %), juste devant les 50 ans et plus (+ 0,7 %), tandis que les moins de 25 ans sont en légère baisse de 0,1 %.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :