Paris - Béarn : Innoveox confirme et se renforce

 |  | 271 mots
L'unité industrielle d'Innoveox est installée à Arthez-de-Béarn. Elle vient de tester, avec succès, une technologie qui améliore ses performances dans la valorisation énergétique des déchets dangereux.
L'unité industrielle d'Innoveox est installée à Arthez-de-Béarn. Elle vient de tester, avec succès, une technologie qui améliore ses performances dans la valorisation énergétique des déchets dangereux. (Crédits : DR)
Après un test concluant, réalisé en Béarn, Innoveox, société spécialisée dans le traitement de déchets industriels toxiques, annonce pouvoir ajouter une brique technologique à son offre de services. Elle annonce aussi le renforcement de ses équipes dans la R&D et le commerce.

Spécialisée dans la fourniture de solutions de traitement et de valorisation des déchets industriels toxiques, la société cotée Innoveox (siège à Paris) dont l'unité de traitement industriel est installée à Arthez-de-Béarn, près de Pau, annonce avoir réalisé, avec succès, des essais visant à améliorer la performance de son offre de valorisation énergétique. Les tests, qui portaient sur le traitement d'effluents pétroliers, ont été précisément menés dans son unité industrielle béarnaise. Cette amélioration de sa technologie permettrait à Innoveox de compléter son offre de services à destination des industriels, notamment dans le domaine de la valorisation énergétique.

Pour mémoire, la technologie de l'oxydation hydrothermale en milieu supercritique à énergie positive, utilisée par Innoveox, permet de traiter les déchets dangereux issus des industries du pétrole, de la chimie et de la santé, en les transformant en eau et énergie.
Une solution technologique qui a séduit les autorités de l'île de la Réunion qui ont acheté à Innoveox une unité industrielle qui devrait entrer en service en fin d'année 2014.


Suite à une levée de fonds de 15,56 M€ réalisée au moment de son introduction en bourse (Alternext) en avril dernier, la société présidée par Jean-Christophe Lépine, conformément à ses engagements d'alors, a procédé à plusieurs recrutements. Elle vient d'embaucher deux ingénieurs commerciaux pour l'Europe, renforce sa R&D et intègre plusieurs techniciens (exploitation et laboratoire) pour consolider les équipes qui seront dédiées à l'unité industrielle de l'île de la Réunion.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :