Habitat participatif : Axanis et le COL s'associent

 |   |  312  mots
Deux coopératives d'habitat en Aquitaine, Axanis (33) et le Comité ouvrier du logement (COL - 64), vont nouer un partenariat pour développer l'habitat participatif dans la métropole bordelaise.

L'habitat participatif n'est pas une inconnue pour ces deux acteurs. Axanis, filiale du groupe Aquitanis dédiée à l'accession sociale à la propriété, œuvre à Bègles sur le projet La Ruche où verront le jour 11 logements répartis sur deux bâtiments, disposant d'une salle mutualisée et de jardins communs. Le COL, société coopérative d'intérêt collectif HLM, intervient sur Terra Arte à Bayonne, opération de 46 logements dont la phase amont vient de se terminer après plusieurs mois de discussions et d'échanges entre futurs habitants et experts (architecte, médiateur). Fortes de ces expériences, les deux sociétés signeront le 18 septembre une convention de partenariat à Bordeaux qui leur "permettra d'unir leurs forces", annoncent-elles. Concrètement, elles pourront porter des projets communs, trois à quatre villes de l'agglomération bordelaise étant déjà dans le viseur. Le COL pourra ainsi "chasser" sur d'autres terres que les Pyrénées-Atlantiques. Les deux sociétés y voient un avantage : même si chacune est libre de s'impliquer seule dans une opération, à deux, elles seront plus fortes pour décrocher de nouveaux projets. Elles pourront aussi accompagner davantage de montages de ce type, qui sont généralement deux à trois fois plus chronophages qu'une opération classique.

L'objectif poursuivi est de développer sur le territoire de la métropole bordelaise l'habitat participatif. Ce dernier a le vent en poupe et permet aux futurs habitants de se réapproprier la manière dont est conçu leur logement. Les propriétaires peuvent ainsi imaginer et agencer leur appartement, ainsi que les espaces à vivre de manière collaborative. La loi Alur lui a donné un coup de pouce en créant un statut juridique à part entière, la société d'habitat participatif, qui permet notamment de simplifier les démarches des habitants s'engageant dans ce type de projets.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :