L’Aerocampus se pose en Auvergne

 |   |  264  mots
Centre de formation dédié aux métiers de la maintenance aéronautique, l’Aerocampus de Latresne, continue d’essaimer son concept. Ce matin, il se “pose” en Auvergne

Il est né en 2011, année qui a vu la région Aquitaine racheter (6,5 M€) à l'État un centre de formation à Latresne, près de Bordeaux, que la Direction générale de l'armement (DGA) allait purement et simplement fermer. Aujourd'hui, le site est beaucoup plus qu'un campus dédié à la formation en maintenance aéronautique. Situé à Latresne, en Gironde, à quelques minutes du centre ville de Bordeaux, l'Aerocampus s'est imposé comme un véritable campus d'entreprises de la filière. Thales, Air France, Safran, Dassault, pour ne citer qu'eux, y viennent régulièrement y organiser des cessions de formation.
Désormais, avec 4 M€ de budget annuel au départ assuré par des fonds publics à hauteur de 92 %, et désormais financé à 40 % par des ressources privées, Aerocampus Aquitaine mobilise chaque jour 130 salariés.
L'équipe qui anime le site de Latresne est passée de 15 à 50 personnes. Certaines sont en charge du développement international du concept et de la marque Aerocampus qui a déjà séduit à Dubaï.
Depuis ce matin, ce site dispose d'une filiale en France, en Auvergne, à Aulnat, sur le site de l'aéroport de Clermont-Ferrand. René Souchon, président de la Région Auvergne, Marie Danièle Campion, recteur de l'Académie ont inauguré, rue Youri Gagarine, à Aulnat, le Pôle aéronautique d'Aerocampus Auvergne. Une inauguration qui s'est faite en présence du président du Conseil régional d'Aquitaine, Alain Rousset, et du président d'Aerocampus Aquitaine Denis Guignot. La première promotion des élèves formés sur le site Aerocampus Auvergne est parrainée par Airbus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :