Cadres, des augmentations de salaire prudentes

 |  | 272 mots
Une hausse prudente dictée par un contexte économique atone.
Une hausse prudente dictée par un contexte économique atone. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les cadres bénéficient en 2014 d’une revalorisation salariale modeste mais supérieure à l’an dernier.

Expectra (groupe Randstad France) vient de publier la 12e édition de son baromètre sur le salaire des cadres. Appuyé sur l'étude des salaires réels extraits de 68.800 fiches de paie en 2014, le baromètre Expectra pointe une hausse moyenne de 0,9 % du salaire des cadres en 2014 par rapport à 2013. L'an dernier, la hausse sur un an avait été plus faible, à + 0,5 %.

Cette hausse d'un petit cran fait dire à Expectra que la revalorisation salariale 2014 "est empreinte de prudence" et reste marquée par la modération salariale. Le contraste est saisissant sur une période plus longue. Après deux baisses importantes en 2009 et 2010, dans le sillage du pic de la crise financière, avec respectivement -1,6 % puis - 1,9 %, le salaire des cadres s'est fortement redressé en 2011 (+ 2,9 %) puis 2012 (+ 2,4 %).

La filière RH en pointe

Il est clair que la tendance à l'œuvre depuis 2013 témoigne de la retombée de l'euphorie de 2010, qui avait succédé à la peur du chaos causé en 2009 par l'impact de la crise financière. Expectra retient trois facteurs principaux à l'œuvre dans cette petite augmentation: la faiblesse de la croissance, le recul de l'emploi et la baisse de l'inflation. La plus forte hausse au plan national (+ 5,6 %) concerne les cadres commerciaux et précisément les chefs de produit, dont le salaire médian national est de 41.370€, devant les responsables comptabilité (+ 4,5 %), à 42.350€, les ingénieurs méthodes (+ 3,8 %), à 38.810€, les chargés d'affaires (+ 3,5 %), à 41.130€ et les architectes techniques (+ 3,3 %), à 44.610€.

Expectra présente également les plus importantes hausses de salaires par filière. Elles concernent les secteurs Ressources humaines et juridique, avec un bond de + 0,2 % en 2013 à + 1,51 % l'an dernier, Commercial et marketing, de + 0,4 % à + 1,29 %, Ingénierie et industries (+ 0,4 % à + 0,86 %).  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :