Intermittents : des directeurs de théâtres aquitains au soutien

 |   |  245  mots
Plusieurs directeurs et directrices de théâtres d’Aquitaine (TNBA, Manufacture atlatnique, Opéra national de Bordeaux, Le Carré les Colonnes…) annoncent « soutenir la mobilisation des artistes et techniciens du spectacle vivant » dans une lettre ouverte.

Voici leur texte :

« Le 22 mars dernier, un accord entre les partenaires sociaux entérinait la dégradation des conditions d'indemnisation des annexes 8 et 10 du régime d'assurance chômage, spécifique aux métiers des artistes et techniciens du spectacle. Le 18 juin prochain, le gouvernement de François Hollande s'apprête à ratifier une convention d'assurance chômage négociée en toute déloyauté. Ce nouvel accord réduit encore une fois les droits des plus fragiles pour, nous dit-on, faire des économies parce que les chômeurs coûtent trop cher. Il faut donc trouver un moyen de les faire payer. »

(…)

« Dans le contexte d'une politique d'austérité, les budgets de la culture sont, comme bien d'autres, soumis à des coupes drastiques. Dans le même temps, les lois de décentralisation, adoptées avant la loi sur la création, vont déstructurer la politique culturelle de notre pays. La réforme de l'indemnisation chômage et le mouvement des intermittents sont précurseurs du recul de la grande idée d'un service public de la culture voulu par nos ainés et construit patiemment au cours de la décentralisation culturelle. Nous nous opposons à ce reflux et au contraire, affirmons qu'en période de crise, c'est la précarité, l'ignorance, la haine, qu'il faut combattre. Les artistes, les techniciens, les structures culturelles œuvrant auprès de tous les publics sur le territoire sont en première ligne de ce combat de société. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :