Le centre d’essais girondin s’internationalise un peu plus

 |   |  222  mots
Au centre,  François Baffou, directeur général de Bordeaux Technowest
Au centre, François Baffou, directeur général de Bordeaux Technowest (Crédits : Bordeaux Technowest)
La technopole Bordeaux-Technowest (Mérignac) a signé hier, en Floride (USA), un protocole d’entente avec le consortium international ICATS. Il renforce considérablement l’aura internationale du centre d’essai des drones (CESA drones, situé à Martignas-sur-Jalles - 33) que la technopole exploite.

L'Icats, consortium international de centres de tests aéronautiques, est la première organisation internationale de ce type. Hier, à Orlando en Floride, lors d'un salon professionnel dédié aux drones (AUVSI's Unmanned Systems), François Baffou, directeur général de Bordeaux Technowest, technopole installée à Mérignac (33) près de Bordeaux, qui gère et exploite le centre d'essai des drones situé dans le camp militaire de Souge, lui a fait franchir un nouveau cap.

En signant officiellement le protocole d'entente entre les différents sites de tests aéronautiques, il renforce le Cesa drones en tant que lieu d'expertise axé sur le développement, les applications et les opérations de drones. En unissant les forces des centres de tests, le consortium vise à soutenir et orienter l'industrie dans le développement, les opérations et la certification des systèmes autonomes tels qu'établis par les organismes de réglementations respectifs.

En clair : l'ICATS veut participer à la normalisation de la formation et l'émission de licences, ainsi que sur les règlements et la gestion de l'espace aérien, et ce, au niveau international.
Le protocole d'hier été cosigné par l'université des laboratoires multispectraux de l'État de l'Oklahoma, le Centre aéronautique national (Nac) du Pays de Galles et le Centre d'excellence sur les drones (CED) du Québec.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :