En Nouvelle-Aquitaine la ruralité crée des entreprises artisanales

 |   |  433  mots
Les artisans associés de La Planche, à Bordeaux.
Les artisans associés de La Planche, à Bordeaux. (Crédits : Agence Appa/Gilles Aroyo)
Plus d’un tiers des entreprises artisanales créée en 2018 en Nouvelle-Aquitaine l’ont été dans des territoires ruraux. Un boom largement alimenté, comme en ville, par le dynamisme du BTP.

Le baromètre 2019 ISM (Institut supérieur des métiers)-MAAF, qui vient d'être publié, montre qu'en 2018 les créations d'entreprises dans le secteur artisanal ont augmenté de 14 % en Nouvelle-Aquitaine. Le baromètre ISM-MAAF 2019 précise que cette forte hausse des créations d'entreprises artisanales témoigne d'un dynamisme régional qui concerne tous les types de territoires (villes/campagnes).

Néanmoins c'est dans les territoires ruraux qu'a été créée la plus grande proportion d'entreprises artisanales en Nouvelle-Aquitaine, soit 34 % de l'ensemble, en hausse de 10 %. Juste devant les agglomérations de plus de 200.000 habitants, qui totalisent 25 % des créations néo-aquitaines et sont en forte hausse à + 22 %. Bordeaux Métropole, qui, avec 2.540 créations, totalise 17 % de l'ensemble régional et affiche une croissance de 23 %. Un taux qui est identique à celui des villes de 20.000 à 49.999 habitants.

Une évolution régionale supérieure au national

Autre fait notable : les artisans créateurs d'entreprise sont de plus en plus nombreux à se lancer seuls dans l'aventure, c'est-à-dire sans salarié. En 2018 ils étaient 95 % dans ce cas contre 81 % en 2007. La hausse de 14 % des créations enregistrée dans la région en 2018 est légèrement supérieure à la tendance nationale (+ 13 %) et se traduit par la naissance de 14.800 nouvelles entreprises artisanales en Nouvelle-Aquitaine.

A l'échelle nationale, ce sont 177.500 nouvelles entreprises artisanales qui ont vu le jour, sachant que l'artisanat représente 26 % des nouvelles créations d'entreprises tous secteurs confondus. Si ces créations artisanales se font aussi bien à la ville qu'à la campagne, comme le souligne le baromètre 2019 leur nombre "est plus élevé dans les départements les plus peuplés".

Les créations d'entreprises artisanales par départements

Gironde : 5.370
Charente-Maritime : 1.650
Pyrénées-Atlantiques : 1.590
Dordogne : 1.080
Landes : 1.060
Lot-et-Garonne : 740
Haute-Vienne : 720
Charente : 710
Vienne : 690
Deux-Sèvres : 500
Corrèze : 460
Creuse : 220

Top 5 régional des activités d'installation des créateurs

1/ Nettoyage de bâtiments : 1.190 créations
2/ Maçonnerie générale : 1.080 créations
3/ Restauration artisanale rapide : 760
4/ Travaux de peinture vitrerie : 740
5/ Travaux d'installation électrique : 720

A noter qu'au plan national la 1e place des installations artisanales est occupée pour la deuxième année consécutive par l'activité de taxi/VTC (13.800 créations soit +21 % sur un an).

Les créations par secteurs

BTP : 42 % = 6.200 entreprises créées (+13 %) dont 1.080 dans la maçonnerie générale, 740 en peinture vitrerie, 720 en électricité.

Services : 34 % = 5.030 entreprises créées (+15 %) dont 1.190 dans le nettoyage de bâtiments, 610 dans les soins de beauté, 580 dans la réparation automobile, 490 dans la coiffure.

Fabrication : 15 % = 2.230 entreprises créées, soit une hausse de 20 % qui est la plus élevée de tous les secteurs sur un an)

Alimentation : 9 % = 1.340 entreprises créées (+9 %) dont 760 en restauration rapide artisanale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/01/2020 à 19:34 :
C'est un non choix de vie, un de plus, soit on reste à la campagne et on est obligé de se diriger vers des métiers du btp et les plus indispensables, soit on cherche des métiers moins durs physiquement, plus valorisant socialement même si c'est une déviance de l'esprit mais ce que nombreux pensent en en faisant donc une vérité, ou plus en adéquation avec nos études et on est obligé d'aller travailler en ville.

Et si ces métiers tournent encore à plein régime c'est aussi parce que nombreux sont ceux qui veulent un cadre de vie en pleine nature malgré tout, malgré la société qui nous oriente inlassablement vers les villes afin d'être plus facilement surveillé et faire plus de fric.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :