Adecco prévoit une accélération des recrutements en Nouvelle-Aquitaine

 |   |  500  mots
(Crédits : CC by Pixabay)
Le 2e Baromètre Data Emploi et Territoires publié par The Adecco Group table sur une augmentation de 3,5 % des embauches entre le 1er juillet 2019 et le 30 juin 2020 au plan national. La Nouvelle-Aquitaine se retrouve sur le podium, à la 3e place avec 326.627 recrutements envisagés, soit une hausse de 2 %.

Commençons par toutes les précautions d'usage : comme toute projection, le Baromètre Data Emploi et Territoires publié par The Adecco Group doit être compris comme un indicateur de tendance et rien de plus. L'exercice, forcément imparfait, consolide, retraite et analyse des données en provenance de l'Acoss, de Pôle Emploi, de l'Insee, de Pôle Emploi et évidemment d'Adecco. Il porte sur les prévisions de recrutement, autrement dit il s'agit d'une estimation du nombre d'embauches déclarées par les entreprises, qu'il faut distinguer des créations nettes d'emploi. Que dit cette 2e édition du baromètre ? Il envisage 3,7 millions de recrutements entre le 1er juillet 2019 et le 30 juin 2020, soit une hausse de 3,5 % par rapports aux prévisions sur l'année 2019. "La part des CDI est en progression de deux points et atteint désormais 41% des prévisions de recrutement. La part des CDD représente 29 % des prévisions de recrutement (-1 point) et les stages et apprentissages 8 % des prévisions (-1 point). La part de l'intérim reste stable à 22 %", précise The Adecco Group, qui signale que "la moitié des entreprises déclarent avoir des difficultés à recruter" et que les tensions devraient donc rester fortes dans les prochains mois.

La Nouvelle-Aquitaine 3e au plan national

Au plan régional cette fois, sans surprise la région Ile-de-France concentre à elle seule 789.772 prévisions d'embauches (+5 %) devant Auvergne Rhône-Alpes (485.473, + 4 %). La Nouvelle-Aquitaine est 3e avec 326.627 recrutements envisagés (+2 %) devant l'Occitanie (307.849) et Provence-Alpes Côtés d'Azur (305.696) à 1 % chacune. Ce sont les Hauts-de-France qui enregistrent la plus forte hausse (+10%) avec près de 300.000 prévisions de recrutements.

Les secteurs du commerce (563.552 embauches envisagées) et de la construction sont considérés comme à plus fort potentiel. Le second est aussi marqué par une pénurie ressentie très fortement par 65 % des entreprises, qu'on retrouve aussi en matière d'activités informatiques. Si l'on se penche sur les métiers, c'est l'assistance auprès d'adultes qui est le plus en difficulté, avec des besoins forts (58.243 recrutements) et 81 % des employeurs ressentant un phénomène de pénurie, devant les chauffeurs de poids-lourds. Le top 20 des métiers concentrant les plus fortes prévisions de recrutement est dominé par le magasinage et la préparation de commandes, devant les technico-commerciaux.

/////////////////////////

La Tribune publiera en kiosque en janvier 2020 la 6e édition de son hors-série, "Le Palmarès des entreprises qui recrutent", réalisé en partenariat avec la Maison de l'emploi de Bordeaux et Bordeaux Métropole. Votre entreprise prévoit d'embaucher ? Dites-le nous et intégrez le Palmarès !

>> Je remplis le questionnaire en ligne

Vous pouvez aussi compléter le questionnaire et nous le renvoyer, par mail à l'adresse [email protected], ou par courrier (La Tribune Bordeaux, 57 rue Saint-Sernin, 33000 Bordeaux).

>> Je télécharge le questionnaire


Le Palmarès 2020 sera dévoilé le 20 janvier en fin de journée à Bordeaux lors d'un événement associant prise de parole des entreprises lauréates et job meeting.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :