Nouvelle-Aquitaine : le taux de chômage à 8,4 % au 2e trimestre 2018

 |   |  325  mots
Le taux de chômage en Nouvelle-Aquitaine est durablement inférieur à celui constaté au niveau national et a retrouvé son niveau de 2011.
Le taux de chômage en Nouvelle-Aquitaine est durablement inférieur à celui constaté au niveau national et a retrouvé son niveau de 2011. (Crédits : Insee, 2018)
L'emploi privé se tasse mais résiste en Nouvelle-Aquitaine, selon l'Insee qui évalue le taux de chômage régional à 8,4 % de la population active au deuxième trimestre 2018, contre 9,1 % au niveau national. Le chômage poursuit ainsi la diminution entamée fin 2015.

Malgré un contexte de ralentissement de la croissance économique, le chômage repart à la baisse en Nouvelle-Aquitaine au deuxième trimestre 2018 pour atteindre, comme à la fin 2017, 8,4 % de la population active, soit le niveau le plus bas depuis le troisième trimestre 2009, indique l'Insee Nouvelle-Aquitaine dans sa dernière note de conjoncture. A 8,4 %, le taux de chômage néo-aquitain diminue ainsi de 0,4 point sur un an soit une baisse très légèrement plus marquée qu'au niveau national (-0,3 point sur un an à 9,1 % de la population active).

"Néanmoins, l'emploi salarié marque à nouveau le pas en Nouvelle-Aquitaine (+0,1 % au 2e trimestre), freiné par le recul de l'emploi public, mails progresse de 1,1 % sur un an. L'emploi privé se tasse mais résiste, soutenu notamment par l'industrie agro-alimentaire et le commerce", précise l'institut. Le nombre de demandeurs d'emploi stagne ainsi au 2e trimestre 2018 dans la région pour s'établir à 511.900. A noter également la hausse assez marquée des demandeurs d'emploi de moins de 25 ans (+1,1 %). De son côté, l'emploi intérimaire se contracte (-1,0 %), pour la première fois depuis début 2016, en perdant 700 emplois nets au niveau régional.

Lire aussi : La stagnation de l'emploi intérimaire se confirme en France et en Nouvelle-Aquitaine

Baisse des mises en chantier

Parallèlement, après deux années très dynamiques, les mises en chantier de logement se replient de 3,2 % au deuxième trimestre, comme au premier trimestre. Le cumul de logements commencés s'élève à 39.2000 dans la région sur douze mois, également en recul de 3,2 %. Néanmoins, le nombre de logements autorisés repart à la hausse (+2,4 %) au deuxième trimestre après deux trimestres de baisse. Résultat : 45.700 logements ont été autorisés en Nouvelle-Aquitaine sur douze mois (+1,5 %).

Enfin, le nombre de créations d'entreprises diminue légèrement au 2e trimestre 2018 (-2,8 %) après trois trimestres de hausse consécutive. 14.000 entreprises ont été créées au 2e trimestre dont 36 % de micro-entreprises.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :