En Nouvelle-Aquitaine, 3.871 dirigeants ont perdu leur emploi en 2017

 |   |  381  mots
C'est le secteur de la réparation et de la vente de véhicules qui est le plus touché au niveau néo-aquitain
C'est le secteur de la réparation et de la vente de véhicules qui est le plus touché au niveau néo-aquitain (Crédits : <small>Reuters</small>)
3.871 entrepreneurs se sont trouvés sans emploi en 2017, soit 6,8 % de moins qu'en 2016 où ils étaient 4.153 à avoir perdu leur activité à la suite d'une liquidation judiciaire, indique l'Observatoire de l'emploi des entrepreneurs. Le total recouvre des situations très différentes d'un département à l'autre.

La Nouvelle-Aquitaine cumule 8 % des pertes d'emploi de dirigeants constatés au niveau national en 2017. Sur les douze départements qui constituent la région, neuf enregistrent une baisse du nombre de dirigeants ayant perdu leur emploi suite à une liquidation judiciaire en 2017, selon les chiffres de l'Observatoire de l'emploi des entrepreneurs, piloté par l'association GSC et la société Altarès.

Ce sont les départements de la Creuse (-25,4 % soit 53 dirigeants) et de la Charente-Maritime (-21,8 % soit 408 chefs d'entreprise) qui enregistrent les baisses les plus marquées. La Haute-Vienne, avec 247 entrepreneurs en situation de chômage en 2017 contre 301 en 2016, atteint quant à elle une baisse de 17,9 %. La Vienne connaît un recul de 10,4 % et retombe à 225 entrepreneurs en perte d'activité, contre 251 l'année précédente. Viennent ensuite les Deux-Sèvres (-9,3 %, 175 dirigeants), les Landes (-9 %, 262 entrepreneurs), puis la Gironde (-4,4 %, 1.148 dirigeants), les Pyrénées-Atlantiques (-1,8 % soit 434 chefs d'entreprises). Le Lot-et-Garonne reste stable à 22 dirigeants ayant perdu leur emploi.

Une baisse moins marquée que celle de la moyenne nationale

L'Observatoire de l'emploi des entrepreneurs montre que trois secteurs d'activité ont été particulièrement impactés par les défaillances dans la région. Le commerce cumule près d'un quart des pertes d'emploi régionales, principalement dans la réparation et le commerce de véhicules. Le secteur de la construction vient juste derrière, puis dans une moindre mesure l'hébergement, la restauration et les débits de boissons.

La Nouvelle-Aquitaine fait moins bien que la moyenne nationale. Au plan français, 50.011 dirigeants d'entreprises ont fait face à une liquidation judiciaire en 2017, soit 9,2 % de moins que l'année précédente. La moyenne d'âge de ces profils reste autour de 45 ans. Sans grande surprise, ce sont les entreprises les plus fragiles qui sont les plus touchées. Les artisans-commerçants et gérants de TPE sont les plus impactés par la perte d'emploi. 74 % des dirigeants en situation de perte d'emploi dirigeaient une entreprise de moins de 3 salariés selon l'Observatoire. Ce dernier exploite les données de l'étude des entreprises en liquidation judiciaire prononcée par le tribunal de commerce ou de grande instance. Ne sont pas intégrées les procédures à l'amiable de dissolution ou de liquidation de même que les révocations des mandataires sociaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/07/2018 à 15:15 :
non sans blague !! comme est ce possible??
MDR!
a écrit le 15/07/2018 à 7:55 :
Je pense que le travail au noir va exploser, si ce n’est déjà le cas de ce que je constate autour de moi. Les gouvernements ni pourront rien à moins de mettre un gendarme derrière chaque Français. Logique, plus personne n’a confiance, ni aux retraites, ni au pouvoir d’achat, ni en la justice, ni en la liberté pour s’exprimer, ni à nos frontière, ni à l’education Scolaire pour nos enfants . Et pour cause, loyer hors de prix, crèche au compte goutte, espoir d’evolution Dans l’entreprise très difficile, CDD à gogo, hôpitaux qui imploses. J’ai une nature à l’optimisme pourtant, mais là je me dit n’est ce pas cette insécurité physique et psychologique qui va nous mener au pire et autre question dont je sais que je n’aurai jamais la réponse, qui détient vraiment le pouvoir et notre argent ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :