L'aéroport de Bordeaux affecté par la grève à Air France Hop !

 |   |  555  mots
Volotea est un nouvel arrivant low cost très dynamique à Bordeaux.
Volotea est un nouvel arrivant low cost très dynamique à Bordeaux. (Crédits : ADB)
Sauvé par l'international, le trafic de l'aéroport de Bordeaux a continué à souffrir de la baisse des échanges domestiques, en particulier sur la liaison avec Paris, minée par le TGV et le mouvement de grève à Air France Hop!

Le trafic de l'aéroport international de Bordeaux, à Mérignac, a continué à progresser en avril avec une hausse de +9,4 % sur un an (d'avril 2018 à avril 2017), soit 581.594 passagers. Sur les quatre premiers mois de l'année le trafic de l'aéroport est en hausse de +5,1 %, à 1,7 million de passagers. Une croissance portée par l'international, tandis que le trafic domestique continue à s'effriter. En ce début d'année 2018 les liaisons nationales, qui restent essentiellement tournées vers Paris, ont sans aucun doute continué à souffrir de la concurrence du TGV Bordeaux-Paris, à quoi s'est rajouté l'impact négatif de la grève à Air France Hop ! Comme le souligne la direction de l'aéroport, en avril 251 vols ont été annulés "principalement sur la navette d'Orly et Charles-de-Gaulle". Avec à la clé un trafic national en repli de -6,8 %, à 238.227 passagers.

Les liaisons à destination de Paris accusent de leur côté un recul de -23,1 %, à 101.424 voyageurs. Sur les quatre premiers mois de l'année le trafic national enregistre une baisse de -9,6 % (876.897 passagers). Pendant la même période les liaisons à destination de Paris sont en baisse de -25,5 %, à 402.332 voyageurs. Les liaisons transversales sont orientées à la hausse souligne l'aéroport, avec une forte croissance en avril du trafic à destination de Lille (+29,4 % -15.860 passagers) et Nice (+28,2 % -20.042 passagers).

Avril : un début de saison estivale prometteur

Deuxième destination après Paris, Lyon progresse en avril de +5,4 %, pour 47.083 voyageurs, tandis que Marseille marque un peu le pas, avec une baisse de -7,7 %, à 23.528 passagers. Les liaisons à destination de la Corse sont en forte hausse, avec en particulier +24,1 % de trafic vers Bastia (3.589 passagers) et +23,9 % vers Ajaccio (6.440 passagers).

En plus de Paris et Nice les plus gros aéroports nationaux pour Bordeaux en avril restent  Lyon (47.083 passagers), Marseille (23.528), Lille (15.860) et Strasbourg (11.462). Comme le confirme la direction de l'aéroport, le trafic international reste la locomotive de la croissance. D'autant qu'avril marque le début de la saison estivale pour la plateforme aéroportuaire, avec l'ouverture de nouvelles liaisons à l'étranger. Ce que confirment les chiffres pris en détail puisque le trafic international connaît une forte hausse de +24,5 % en avril sur un an, à 343.367 passagers.

Londres continue à talonner Lyon

La tendance à l'international est aussi élevée sur les quatre premiers mois 2018, avec une croissance de +24,2 %, à 922.427 passagers. Londres reste la première destination de Bordeaux à l'international, avec une hausse de +10,4 % du trafic en avril pour 43.263 passagers, juste derrière Lyon. Londres est suivie par Amsterdam, dont le trafic augmente de +4,2 % en avril, à 31.463 passagers. Genève maintient sa troisième place, à 18.966 passagers, avec un petit recul à -4,2 %.

De fortes hausses de trafic sont enregistrées en avril à destination de Dublin, à +20,4 % (6.515 passagers), et Bruxelles, qui connait une croissance d'activité de +17,5 % (9.868 voyageurs). La quatrième place pour le trafic est occupée en avril par Barcelone, avec 17.100 passagers (+31,7 %), devant Lisbonne, avec 16.938 passagers (+8,6 %).

Explosion du trafic avec Milan

C'est avec Milan que le trafic explose, à +95,9 % (14.227 voyageurs), il est vrai loin derrière les +238 % de Prague (3.537 passagers)! En Afrique du Nord Marrakech s'impose comme la première destination, avec 7.383 passagers en avril (+6,4 %), devant Istanbul (5.625), Alger (3.333) et Fès (2.669).

Tunis occupe la position suivante (2.676 passagers) devant Oran (1.053). La progression des transport aérien à bas coût, au cœur de la stratégie de l'aéroport de Bordeaux, ne cesse de confirmer son dynamisme, à +22,4 % en avril (323.085 passagers) et +23,1 % sur les quatre premiers mois 2018 (903.983).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :