Chômage : coup de froid en décembre en Nouvelle-Aquitaine

 |  | 541 mots
Avec un recul de 3,3 % sur un an, le nombre de chômeurs en catégorie A a un peu plus baissé en Nouvelle-Aquitaine qu'en France métropolitaine.
Avec un recul de 3,3 % sur un an, le nombre de chômeurs en catégorie A a un peu plus baissé en Nouvelle-Aquitaine qu'en France métropolitaine. (Crédits : Reuters)
La hausse du chômage est très marquée dans l’ex-région Aquitaine en décembre. Cette tendance haussière n’épargne qu’un seul des douze départements de Nouvelle-Aquitaine. Région qui avait enregistré une baisse très sensible du chômage en novembre.

En décembre 2016, le nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A (sans emploi) a progressé de +1,5 % sur un mois en Nouvelle-Aquitaine (Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes), à 295.165 personnes. Soit un nouveau sursaut dans l'évolution de la courbe, qui était en baisse de 1,8 % en novembre. En France métropolitaine, la courbe continue à baisser, avec un recul de 0,8 % sur un mois. Sur un an, le nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A est en recul de 3,3 % sur un an en Nouvelle-Aquitaine et de 3 % en France métropolitaine.

Un seul département de Nouvelle-Aquitaine voit cette courbe s'infléchir à la baisse, la Corrèze (Limousin), en recul notable de -0,7 %. Tous les départements d'Aquitaine et de Poitou-Charentes sont à la hausse. C'est en Aquitaine que l'impact du rebond du chômage de catégorie A est le plus fort puisqu'il progresse au maximum en Pyrénées-Atlantiques, à +2,3 %, devant la Dordogne et la Gironde, à +2 % chacun. Tandis que la quatrième plus forte hausse est enregistrée en Lot-et-Garonne, à +1,7 %. Fait remarquable, les quatre départements de Poitou-Charentes : Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vienne, sont tous en hausse de +1,3 % sur un mois !

Stabilité chez ceux qui recherchent

Les départements des Landes (Aquitaine) et de la Creuse (Limousin) enregistrent une baisse identique de leur nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A, à -0,7 %. La Haute-Vienne (Limousin) enregistre la plus faible hausse, à +0,2 %. Rappelons qu'à fin novembre l'Aquitaine avait enregistré les plus fortes baisses, avec les départements de Dordogne et Lot-et-Garonne, à -3,1 % chacun, tandis que Charente et Deux-Sèvres affichaient un recul de 2,6 %.

De son côté l'effectif des demandeurs d'emploi de catégorie A, B, C (actes positifs de recherche d'emploi) reste stable sur un mois en Nouvelle-Aquitaine, à 496.500 personnes. Une évolution identique à celle de la France métropolitaine. Sur un mois le chômage de cette catégorie A, B, C recule de 0,2 % dans quatre départements sur douze : Charente, Charente-Maritime, Creuse et Dordogne, contre -0,1 % dans les Landes. La plus forte baisse est enregistrée en Haute-Vienne, à -0,6 %, juste devant la Corrèze et la Vienne, à -0,4 %. La plus forte hausse est enregistrée en Pyrénées-Atlantiques, à +0,5 %, devant la Gironde et les Deux-Sèvres, à +0,2 %. La situation est stable en Lot-et-Garonne.

Les jeunes touchés de plein fouet

La hausse du nombre de demandeurs d'emplois en catégorie A sur un mois en Nouvelle-Aquitaine est nettement plus marquée chez les femmes (+1,8 %) que les hommes (+1,2 %). Un écart entre les sexes particulièrement marqué chez les moins de 25 ans, où la hausse de la courbe du nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A atteint +2,9 % chez les femmes, contre +1,8 % chez les hommes.

Les moins de 25 ans forment la classe d'âge la plus touchée par la hausse du chômage en catégorie A, à +2,3 %. A l'opposé des 25-49 ans où cette hausse générale est la plus modérée, à +1,2 %. C'est dans cette classe d'âge aussi que les différences entre les sexes sont le moins marquées même si la hausse du chômage pénalise d'abord les femmes, à +1,4 %, devant les hommes (+0,9 %). La tranche des 50 ans ou plus voit le nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A augmenter de +1,7 % sur un mois en Nouvelle-Aquitaine, dont +2 % chez les femmes et +1,4 % chez les hommes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :