Crise du transport maritime : ce qu'il faut retenir

Pierre Cariou, Professeur d’économie maritime et portuaire à Kedge Business School, expose les conséquences de la vulnérabilité des chaînes logistiques internationales des armateurs mondiaux sur la distribution des produits de grande consommation, à quelques semaines des fêtes de fin d’année.

1 mn

Pierre Cariou est professeur d’économie maritime et portuaire à Kedge Business School.

Pierre Cariou, professeur d'économie maritime et portuaire à Kedge Business School, revient sur le vent de panique qui a suivi l'annonce de la quasi-faillite d'Hanjin, pourtant 7e armateur mondial qui n'opère que 100 navires porte-conteneurs sur les 6.000 en activité.

Dans cette vidéo, il explique ce qu'il faut retenir de cette crise : vulnérabilité des chaînes logistiques internationales, risque de répétition à plus grande échelle, accélération de la relocalisation vers les zones de consommation.

>> Regarder la vidéo

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 11/11/2016 à 8:57
Signaler
Donner une tribune à un intervenant si médiocre, c'est faire du tort à Kedge ou alors Kedge fait de mauvais choix 'd'expert'. Hanjin est en faillite, mais tous les autres (CMA-CGM, CCC, etc.) ont des porte-containers dans tous les ports de Chine qui...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.