ALPC : l’intérim en hausse de 2,3 %

 |  | 463 mots
Lecture 2 min.
Au niveau national comme en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, c'est le secteur des transports qui a enregistré la forte évolution des effectifs intérimaires en janvier.
Au niveau national comme en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, c'est le secteur des transports qui a enregistré la forte évolution des effectifs intérimaires en janvier. (Crédits : N.H.)
L’emploi intérimaire a enregistré une croissance de 5,6 % en France en janvier, après une croissance de 9,7 % en décembre. En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, les effectifs sont en hausse de 2,3 %.

Après une évolution de 9,7 % en décembre, la croissance de l'intérim enregistre un ralentissement en janvier 2016 (+5,6 %). Les signaux de reprise sont donc encore à considérer avec prudence en ce début d'année 2016, selon le dernier baromètre publié par Prism'emploi, qui rassemble 600 entreprises du recrutement et de l'intérim représentant 90 % du chiffre d'affaires de la profession.
La dynamique observée n'est toutefois pas remise en cause car la reprise de l'intérim (qui représente 3 % de l'emploi salariés en France) est intervenue à partir de janvier 2015, alors même que l'emploi intérimaire baissait encore significativement en décembre 2014.
L'industrie, qui a été le premier secteur à repartir à la hausse, connaît une évolution moins favorable en janvier (+4,4 % contre +9,5 % en décembre 2015). Le BTP poursuit sa croissance, là encore à un rythme moins soutenu qu'en décembre (+3,1 % contre +6,8 %). Avec une progression de l'ordre de 6 %, les secteurs du commerce et des services demeurent dynamiques.
Evolution notable, la croissance dans les transports atteint 11,7 %. Ce secteur est traditionnellement révélateur de l'évolution des échanges marchands. Le niveau élevé de la croissance de l'intérim constitue donc un signe de reprise de l'activité, à confirmer au cours de l'année.
Toutes les qualifications en hausse : l'emploi intérimaire se développe chez les employés (+10,6 %), les cadres et professions intermédiaires (+6,8 %), les ouvriers non qualifiés (+5,3 %) et les ouvriers qualifiés (+4,3 %).

Fortes disparités régionales

En Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, l'emploi intérimaire augmente dans de moindre proportions, à +2,3 % (+5,8 % en décembre).  
Les effectifs intérimaires sont en croissance dans la majorité des secteurs : les transports (+11,8 %), les services (+10,9 %), le commerce (+6,5 %) et l'industrie (+0,2 %) voient leurs effectifs intérimaires augmenter. Mais les effectifs sont en recul dans le BTP (-4,6 %).
Dans la région, c'est l'industrie qui emploie le plus grand nombre d'intérimaires en janvier puisqu'elle rassemble 50 % des effectifs, suivie par le BTP (16,1 %), les services (14,3 %), le commerce (10,5 %) et les transports (9 %).
Les effectifs intérimaires évoluent également différemment en fonction des qualifications :  Ils progressent chez les employés (+18,9 %), les cadres et les professions intermédiaires (+7,6 %) et les ouvriers qualifiés (+1,0 %), mais sont en repli chez les ouvriers non qualifiés (-1,9 %).
Pour autant, si l'on regarde la répartition des effectifs intérimaires par qualification sur le mois de janvier, ce sont les ouvriers non qualifiés qui sont le plus représentés (39,1 %), suivis des ouvriers qualifiés (36,6 %), des employés (13,4 %), enfin des cadres et professions intermédiaires (10,9 %).
 
De fortes disparités sont enfin enregistrées selon les départements de la nouvelle région entre ceux dont les effectifs intérimaires sont en hausse comme en Dordogne (+15 %), Gironde (+9,2 %), Creuse (+8,9 %), Vienne (+7,7 %), Corrèze (+6,6 %), Landes (+5,2 %), Charente-Maritime (+5,1 %), et Haute-Vienne (+1,7 %), et ceux qui qui sont en baisse : Charente (-9,9 %), Lot-et-Garonne (-9 %), Pyrénées-Atlantiques (-8,4 %), Deux-Sèvres (-3,4 %).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :