Aquitaine : l'intérim en hausse de 5,8 % en décembre

 |   |  207  mots
Les effectifs intérimaires dans l'industrie ont progressé de 7,9 % en Aquitaine.
Les effectifs intérimaires dans l'industrie ont progressé de 7,9 % en Aquitaine. (Crédits : DR)
Le dernier baromètre de l’emploi intérimaire, publié par Prism'emploi, association qui regroupe 80 % des entreprises spécialisées dans le travail temporaire, fait état d’une évolution indéniablement positive entre décembre 2014 et décembre 2015. L’emploi intérimaire progresse de 5,8 % en Aquitaine. Cette une hausse concerne tous les secteurs d’activité à l’exception du commerce.

A l'échelle nationale, l'intérim a également progressé de 4,4 % en moyenne correspondant à une création de 25.000 emplois équivalent temps plein, selon le dernier baromètre publié par Prism'emploi. Un redressement qui s'explique en partie par le besoin de flexibilité des entreprises, l'un des leviers essentiels pour rester compétitives sur le marché aujourd'hui. En Aquitaine, les effectifs intérimaires ont progressé de 5,8 % par rapport à décembre 2014.

Disparités entre les départements d'Aquitaine

Parmi les secteurs à la hausse, les services sont en tête avec une évolution de 13,6 %, suivi par l'industrie (+7,9 %), les transports (+3,8 %) et enfin le BTP (+1,3 %). Seule exception, les effectifs intérimaires dans le secteur du commerce diminuent de 0,5 %. Parmi les qualifications touchées par ce redressement, les effectifs progressent chez les employés (+16,2 %), les ouvriers qualifiés (+6,7 %), les cadres et professions intermédiaires (+5,1 %) et les ouvriers non qualifiés (+1,3 %).
Quatre départements d'Aquitaine enregistrent une évolution positive de l'emploi intérimaire : la Dordogne (+10,6 %), la Gironde (+8,5 %), les Landes (+5,7 %) et les Pyrénées-Atlantiques (+2,2 %). Seul le Lot-et-Garonne enregistre une baisse de 1 %.

Prism'emploi précise que "la progression annuelle de l'emploi intérimaire est encourageante pour la création d'emploi, mais elle reste toutefois à confirmer. L'emploi intérimaire n'a en effet pas encore retrouvé son niveau d'avant-crise."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :