L’Aquitaine crée en moyenne plus d’emplois que la France

 |   |  441  mots
L'intérim s'impose comme un moteur dans la création d'emplois.
L'intérim s'impose comme un moteur dans la création d'emplois. (Crédits : Reuters)
L’Aquitaine continue à créer des emplois, avec un dynamisme marqué en Gironde. Une tonicité qui doit aussi beaucoup à l’intérim, à l’origine de la création de 1.000 emplois en trois mois.

La situation est paradoxale car la hausse du chômage n'empêche pas la progression des créations d'emplois. Une contradiction apparente principalement alimentée par la hausse de la population active. Il suffit que le nombre d'emplois créés ne soit pas suffisant pour satisfaire la demande, pour que le chômage augmente. Statur, la note de conjoncture de l'Urssaf (Union pour le recouvrement des cotisations de la Sécurité sociale et des allocations familiales), relève ainsi qu'en Aquitaine "la progression des effectifs se maintient au 3e trimestre 2015".

Une progression qui se fait toutefois dans l'épaisseur du trait puisque, d'un trimestre sur l'autre, elle est de + 0,2 %, soit 1.900 emplois supplémentaires.

Mieux qu'en France

L'Urssaf Aquitaine souligne que l'évolution du nombre de salariés est positive depuis le début de l'année : à l'issue du 3e trimestre, 817.000 salariés ont un emploi, soit 4.000 de plus qu'en mars 2015. Les créations d'emplois augmentent de façon plus marquée sur un an, avec une augmentation de + 0,6 % entre les troisièmes trimestres 2014 et 2015, soit deux fois plus qu'au plan national (+ 0,3 %). La masse salariale grossit de son côté de + 1,9 % en Aquitaine, contre + 1,6% en France. L'évolution trimestrielle de l'emploi en Aquitaine est principalement tirée par la hausse enregistrée en Gironde, à + 0,6 %. L'Urssaf précise que le département de la Gironde profite du fait qu'il est davantage orienté vers les services et qu'il est le seul où l'emploi résiste dans la construction (+ 0,1 %).

Intérim : + 4,3 % sur un an

D'un trimestre sur l'autre, l'emploi fait de la résistance dans deux autres départements : le Lot-et-Garonne (+ 0,1 %) et les Pyrénées-Atlantiques (+ 0,2 %), grâce à la progression de l'emploi dans l'hébergement-restauration et l'intérim, malgré un recul dans la construction. Mais conformément à l'évolution de la courbe du chômage dans ces deux territoires, sur an la situation est totalement divergente. Alors que la création d'emploi progresse de + 0,7 % en Pyrénées-Atlantiques, elle recule dans la même proportion en Lot-et-Garonne. Sur un trimestre l'emploi recule en Dordogne (- 0,3 %) et dans les Landes (- 0,7 %). Ces deux départements voient l'emploi s'effondrer dans l'hébergement-restauration, avec - 3,6 % en Dordogne et - 4,5 % dans les Landes. Mais l'intérim est en forte hausse en Dordogne, à + 9,6 %, et dans les Landes, à + 7 % !

En Aquitaine et sur un trimestre, la hausse de l'emploi intérimaire est de + 3,9 % : elle atteint + 4,3 % sur un an et, avec près de 1.000 créations nettes d'emplois, l'intérim joue un rôle clé. Malgré tout, le regain de créations d'emplois en cours ne touche pas le Bâtiment, où la création d'emplois se contracte de - 0,4 % au 3e trimestre 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :