En Aquitaine, un recul du chômage à confirmer

 |   |  441  mots
La baisse du nombre de demandeurs d'emploi de juin en Aquitaine n'indique pas encore de nouvelle tendance.
La baisse du nombre de demandeurs d'emploi de juin en Aquitaine n'indique pas encore de nouvelle tendance. (Crédits : © Michael Hanschke / Reuters)
Affectés par la modification du mode de comptabilisation des demandeurs d’emploi, les résultats de l’enquête emploi de juin montrent une très légère baisse du chômage en Aquitaine.

Le nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A (sans emploi) en Aquitaine a enregistré un net recul au mois de juin (sur un mois), avec une baisse de 0,9 %, à 180.535 personnes. Sur un an la hausse reste élevée, à + 5,5 %, tout en reculant de 1 % par rapport à mai. La tendance régionale se démarque ainsi favorablement de celle de l'ensemble de la France, qui reste stable sur un mois. Mais sur un an l'évolution nationale est moins défavorable qu'en Aquitaine, avec une hausse de + 4,7 %.

Concernant les catégories A, B, C (actes positifs de recherche d'emploi), l'Aquitaine enregistre une hausse de + 0,1 %, à 288.493 personnes, par rapport au mois précédent et de + 9,2 % sur un an. Une évolution moins favorable qu'au plan national où l'effectif de cette catégorie est en léger recul de 0,3 % sur un mois et en hausse de 7,1 % sur un an.


Gironde et Landes en tête


Il faut toutefois souligner que la comparaison par rapport au mois de mai n'est pas vraiment robuste, en particulier pour les catégories A, B, C, puisque Pôle emploi a entre-temps modifié ses règles d'échantillonnage en reclassant les demandeurs d'emploi en formation, en service civique ou sous contrat aidé dans l'insertion par l'activité économique. Le nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A est en baisse dans tous les départements d'Aquitaine.

Cette baisse est particulièrement sensible en Gironde et dans les Landes (- 1 % chacun), nette en Pyrénées-Atlantiques (- 0,9 %). Le Lot-et-Garonne affiche une baisse de 0,6 % du nombre de demandeurs d'emploi de cette catégorie, tandis que la Dordogne enregistre le score positif le plus modeste, avec un recul de 0,4 % de cette population.


Les moins de 25 ans mieux lotis


En juin, la baisse des demandeurs d'emploi de catégorie A est globalement plus forte chez les hommes (- 0,9 %) que chez les femmes (- 0,8 %). Mais elle est beaucoup plus marquée chez les moins de 25 ans (- 1,8 %) que chez les 25 -49 ans (- 1,4 %). Les seniors, 50 ans et plus, paient le prix fort, avec une hausse de + 0,5 %. Le record de la baisse revient aux femmes de moins de 25 ans, ensemble dont l'effectif enregistre un recul de 2,3 % en catégorie A. Soit un écart très net avec la population des hommes de moins de 25 ans, dont l'effectif affiche toutefois un recul de 1,3 %.

La plus forte baisse chez les hommes vient de la tranche des 25-49 ans (- 1,4 %). Tandis que l'effectif des femmes de cette tranche d'âge n'est en baisse que de 1 %. Pas de surprise, la hausse du nombre de demandeurs d'emploi n'épargne aucun des deux sexes chez les seniors, soit + 0,6 % pour les femmes et + 0,5 % pour les hommes.


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/08/2015 à 15:39 :
Le chomage a baissé en Aquitaine, car dix étudiants sont partis travailler à Paris et cinquante personnes agées sont parties en retraite. Caricatural, mais pas si faux ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :