Aquitaine, le préfet lance son plan pour l’emploi

 |   |  794  mots
Le préfet Pierre Dartout lors du Salon des élus locaux et agents publics d'Aquitaine
Le préfet Pierre Dartout lors du Salon des élus locaux et agents publics d'Aquitaine (Crédits : Jean-Philippe Dejean)
Malgré la légère accalmie dont témoignent les dernières statistiques sur un mois en Aquitaine, le préfet Pierre Dartout veut mobiliser les collectivités (communes, départements) pour recruter davantage d’emplois aidés. Il espère aussi que l’Aquitaine récupère 5.000 emplois aidés de plus sur les 100.000 annoncés par le ministre du Travail.

Pierre Dartout, préfet de la région Aquitaine et du département de la Gironde, vient d'annoncer une "mobilisation de l'ensemble des services de l'Etat que je souhaite dans les semaines qui viennent, car les chiffres du chômage ne sont objectivement pas satisfaisants". Un point presse qui faisait suite à l'annonce de François Rebsamen, ministre du Travail, de l'emploi et de la formation professionnelle de créer 100.000 nouveaux emplois aidés. "Nous n'avons pas encore le détail de cette mesure pour savoir ce qu'elle va représenter en contrats d'accompagnement dans l'emploi (CAE - réservé au secteur non marchand, NDLR), contrat d'initiative emploi (CIE - secteur marchand) et emploi d'avenir (marchand et non marchand), mais, compte tenu du poids de l'Aquitaine, on peut escompter avoir 5.000 emplois aidés", pronostique Pierre Dartout. Un volant supplémentaire qui va venir s'ajouter aux programmes déjà lancés.


Les seniors à + 9,7 % sur un an


Le préfet de Région est revenu en détail sur les dernières statistiques pour bien souligner l'urgence de la situation. La légère inflexion de la courbe à la hausse enregistrée en avril va ainsi de pair avec une forte hausse sur un an à + 6,7 %. Avec une évolution comparable chez les moins de 25 ans en catégorie A, où le recul de 0,8 % en avril s'accompagne d'une hausse de 4,2 % sur un an. La situation est encore plus mauvaise quand on se penche sur les seniors (50 ans et plus), seule tranche d'âge à la hausse en catégorie A en avril (+ 0,3 %), qui enregistre une augmentation record de + 9,7 % sur un an.

"La première conclusion, c'est que les mesures d'aides destinées aux jeunes produisent des effets en limitant l'impact du chômage dans cette tranche d'âge. L'autre enseignement de ces statistiques, c'est que le chômage de longue durée (un an ou plus) est en forte augmentation sur un an, avec une hausse de + 15 %", détaille Pierre Dartout.


Des emplois d'avenir assouplis


Le préfet veut en particulier mobiliser les collectivités et associations pour accroitre le volume des CAE, un type de contrat qui joue au maillon faible. Si 74,2 % de l'objectif a été atteint au 1er semestre 2015 pour les emplois d'avenir en Aquitaine, avec 1.317 conventions conclues pour un objectif de 1.775, ce taux chute à 33,2 % pour les CAE pendant la même période, avec 4.177 conventions conclues pour un objectif de 6.307. Le montant de l'aide apportée par l'Etat étant important, le préfet ne veut pas voir dans cette difficulté à recruter une conséquence des réductions des dotations d'Etat dans les collectivités.

"Je lance un appel aux collectivités locales pour qu'elles recrutent davantage : il faut valoriser les CAE et les emplois d'avenir et je compte bien sensibiliser les Départements à ce sujet. J'ai aussi demandé aux sous-préfets d'organiser des réunions d'arrondissement avec les directeurs des ressources humaines des communes et communautés de communes pour qu'ils prennent des emplois d'avenir et des CAE. Par ailleurs, j'ai décidé d'assouplir les conditions d'accès des entreprises aux emplois d'avenir, en autorisant la signature de contrats à durée déterminée" annonce Pierre Dartout.


3.600 "Garantie jeune" l'an prochain


Le CIE existe désormais dans une version améliorée, avec le CIE Starter, dédié aux moins de 30 ans rencontrant des difficultés spécifiques, qui est doté d'une aide mensuelle représentant 45 % du smic horaire brut (aide financière mensuelle et exonération de charges sociales). En plus de ces efforts, le gouvernement vient de lancer "Garantie jeune", une aide testée depuis un an et demi en Lot-et-Garonne, étendue au 1er janvier dernier à la Dordogne et au 1er septembre prochain en Gironde, qui s'adresse aux jeunes en grande précarité financière : sans emploi ni formation. Via les missions locales, ce nouveau dispositif leur offre un accompagnement renforcé pendant un an, avec une allocation de 433 € par mois pour qu'ils ne soient pas bloqués par des problèmes d'intendance. Le préfet a annoncé que 1.800 jeunes devraient en bénéficier en Aquitaine d'ici la fin de l'année, avec un objectif à 3.600 jeunes en 2016. "Ces jeunes sans occupation peuvent représenter jusqu'à 20 à 25 % de leur tranche d'âge, en particulier dans le Libournais et en Médoc" précise Pierre Dartout. Le service civil, qui repose sur une démarche volontaire, constitue l'autre volet de ce programme destiné à éviter aux jeunes de rompre avec toute forme d'activité.

Les chiffres du 1er semestre 2015


Emplois d'avenir

Lot-et-Garonne : 90,1 % de l'objectif fixé atteint avec 154 conventions
Dordogne : 85 % (182 conventions)
Pyrénées-Atlantiques : 69,7 % (198 conventions)
Landes : 67,2 % (117 conventions)
Gironde : 66,5 % (620 conventions)


CAE (contrats d'accompagnement dans l'emploi)

Lot-et-Garonne : 81 % (540 conventions)
Dordogne : 69,8 % (574 conventions)
Landes : 65,5 % (451 conventions)
Pyrénées-Atlantiques : 64,3 % (705 conventions)
Gironde : 62,9 % (1.907 conventions)


CIE (contrats d'initiative emploi)

Landes : 116,7 % (265 conventions)
Dordogne : 105,8 % (275 conventions)
Gironde : 99,8 % (922 conventions)
Pyrénées-Atlantiques : 93,8 % (349 conventions)
Lot-et-Garonne : 89,7 % (210 conventions)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/06/2015 à 17:42 :
Où en est la mise en œuvre des 20 mesures de M Rensamen contre le chômage de longue durée en Aquitaine ?
Réponse de le 16/06/2015 à 11:16 :
"la mise en œuvre des mesures pour les chômeurs de longue durée n'est pas prévue par notre statut de conseiller Pole Emploi"
Réponse de le 17/06/2015 à 9:03 :
"toute demande de votre part sera considérée comme une agression, votre dossier sera placé en sommeil"
BN
Réponse de le 19/06/2015 à 12:10 :
"20 mesures de M Rensamen contre le chômage de longue durée " : PE Aquitaine n'a pas reçu le document
a écrit le 04/06/2015 à 16:31 :
Fantastique, 2 catégories particulièrement concernées par l'augmentation du chômage, les séniors et les longues durées. Aucune mesure pour ces deux catégories. Chercher l'erreur
Réponse de le 05/06/2015 à 19:36 :
Si vous êtes un(e) sénior(e) de longue durée: ne pas déranger Pole Emploi ( "en dehors de nos attributions")
Réponse de le 12/06/2015 à 12:19 :
"Ne nous demandez rien, on a autre chose à faire"
Réponse de le 13/06/2015 à 18:40 :
"dites-nous ce dont vous avez besoin on vous dira comment vous en passer"

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :