Aquitaine, accalmie sur le front du chômage en avril

 |   |  386  mots
La baisse du nombre des sans activité va de pair avec la hausse du chômage chez les demandeurs ayant une activité réduite
La baisse du nombre des sans activité va de pair avec la hausse du chômage chez les demandeurs ayant une activité réduite (Crédits : reuters.com)
Contrairement à l’évolution nationale, la courbe du chômage s’est légèrement infléchie en Aquitaine en avril. Elle reste à la hausse chez les seniors et particulièrement chez les femmes, où globalement le chômage recule moins que chez les hommes.

Le nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A (sans emploi) en Aquitaine recule au mois d'avril avec une baisse de 0,4 % sur un mois, à 180.304 personnes. Sur un an, il est en hausse de + 6,7 %. Ce recul succède à une forte hausse en mars (+ 1,4 %). En avril, la tendance régionale est donc à l'inverse de celle de l'ensemble de la France métropolitaine, qui enregistre une hausse de + 0,7 % et de + 5,1 % sur un an. La Gironde est le seul des cinq départements aquitains où le chômage en catégorie A reste à la hausse, à + 0,2 %. Lourdement frappé par la hausse en mars, le département des Landes enregistre la plus forte baisse en avril (- 1,4 %) avec le Lot-et-Garonne. En Pyrénées-Atlantiques, la décrue est également marquée, avec une baisse du nombre de demandeurs d'emploi de 1,1 %, et c'est en Dordogne qu'elle est la plus modeste, à - 0,3 %.


L'activité réduite en chute


L'évolution divergente du nombre de demandeurs d'emploi des catégories A, B, C (sans emploi ou activité réduite avec actes positifs de recherche d'emploi), qui enregistre en avril une hausse de + 0,7 % en Aquitaine, à 284.359 personnes, montre que le volant d'activité réduite a chuté dans la région. Le nombre de demandeurs d'emploi de ces catégories enregistre une hausse record de + 8,9 % sur un an. En France métropolitaine, la hausse sur un mois est plus marquée (+ 0,7 %) et nettement moins forte sur un an (+ 7,1 %). Le recul du nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A sur un mois en Aquitaine est plus marqué chez les hommes (- 0,6 %) que chez les femmes (- 0,2 %).

Tous sexes confondus, c'est la tranche d'âge comprise entre 25 et 49 ans qui enregistre la plus forte baisse (- 0,7 %), devant celle des moins de 25 ans (- 0,5 %). La tranche des 50 ans enregistre quant à elle une hausse du nombre de demandeurs d'emploi (+ 0,3 %). Ainsi rien d'étonnant à ce que les hommes de 25 à 49 ans connaissent la plus forte baisse du chômage de catégorie A sur un mois en Aquitaine, à - 0,9 %, devant ceux de moins de 25 ans (- 0,7 %), quand les 50 ans et plus sont à la hausse (+ 0,2 %). Mais ce sont bien les femmes de 50 ans et plus qui paient le plus lourd tribut à la hausse (+ 0,5 %), tandis que la tranche des 25 à 49 ans enregistre un recul de 0,4 % et celle des moins de 25 ans une légère baisse de 0,3 %.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :