L'emploi intérimaire se redresse en janvier

 |   |  288  mots
Le secteur du BTP demeure en net retrait avec une baisse de - 17 % par rapport à janvier 2014
Le secteur du BTP demeure en net retrait avec une baisse de - 17 % par rapport à janvier 2014 (Crédits : Appa)
Après le décrochage de - 4,1 % en décembre 2014, l’emploi intérimaire se redresse en janvier 2015 (+ 1,2 %). C'est ce qu’indique le dernier baromètre Prism'emploi, qui regroupe les professionnels du recrutement et de l'intérim.

Le dernier baromètre Prism'emploi (1) indique une amélioration sur le front de l'emploi intérimaire : les effectifs ont progressé de + 1,2 % au niveau national. A l'exception du BTP qui demeure en net retrait (- 17 % par rapport à janvier 2014), les autres secteurs sont orientés à la hausse : l'industrie enregistre une amélioration de 4,5 %, les transports de 6,5 % et les services de 3,8 %. Dans le commerce, l'intérim stagne (0 %). Cette légère progression doit toutefois être relativisée car elle intervient au terme d'une dégradation continue de l'intérim depuis 2012. Elle constitue plutôt une stabilisation à un niveau bas. Cette croissance, qui demeure modeste, devra être confirmée au cours des prochains mois.

Evolution contrastée selon les régions

En Aquitaine, l'emploi intérimaire est en légère hausse de 0,1 % en janvier 2015. Les effectifs intérimaires augmentent fortement en Lorraine (+ 14,5 %), Haute-Normandie (+ 13,8 %), Languedoc-Roussillon (+ 9,6 %) et Nord-Pas-de-Calais (+ 9,2 %). Les baisses les plus significatives sont enregistrées dans les régions Île-de-France (- 3,3 %), Picardie (- 4,0 %) et Poitou-Charentes (- 5,5 %).
 
Sur le plan national, toutes les qualifications sont en hausse, à l'exception des ouvriers qualifiés. L'emploi intérimaire augmente chez les ouvriers non qualifiés (+ 13,8 %), les cadres et professions intermédiaires (+ 6,1 %) et les employés (+ 1,8 %). En revanche, il chute fortement chez les ouvriers qualifiés (- 14,3 %).
En Aquitaine, l'emploi intérimaire enregistre une forte hausse dans les transports (+ 21,6 %). Les services (+ 5,4 %), l'industrie (+ 3,4 %) et le commerce (+ 1,8 %) sont également en progression. En revanche, le BTP (- 18,7 %) enregistre un recul important.

(1)  Ce Baromètre est établi à partir des statistiques transmises par un panel d'entreprises de travail temporaire représentant plus de 80 % de l'emploi intérimaire. Afin de comparer le volume d'emploi intérimaire sur une base identique, les statistiques sont corrigées du nombre de jours ouvrés.
 
Le site

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :