Bordeaux Métropole sera moins "riche" que la CUB

 |   |  297  mots
La création de nouveaux logements fait partie des priorités de la CUB en 2015
La création de nouveaux logements fait partie des priorités de la CUB en 2015 (Crédits : Appa)
C’est un budget primitif 2015 en baisse de 12,5 % par rapport à l’année précédente que les élus de la Communauté urbaine de Bordeaux, Bordeaux Métropole à partir du 1er janvier prochain, viennent de voter (à la majorité, avec abstention des groupes EELV et PC - 6 élus chacun - et un vote contre de l’élu FN).

Même si elle conserve des finances saines et une capacité d'investissement, la CUB, bientôt Bordeaux Métropole, vient de se voter un budget primitif consolidé de 1,27 Md€, soit une fois retranchée la dette, 1,15 Md€, en recul de 12,5 % par rapport à l'année précédente.
Un recul qui intègre la baisse des concours de l'Etat, qui représente une perte de 21 M€ pour la collectivité, et qui se traduit dans les faits par une baisse de 26,7 % des crédits d'investissement, avec 465,1 M€ au maximum.

L'accent sur le plan des investissements sera néanmoins mis sur les programmes visant à faciliter les déplacements, confirmer l'attractivité de l'agglomération en créant plus de logements, favoriser l'emploi et améliorer le cadre de vie.

Recettes en recul, tarifs et redevances en hausse

Côté recettes de fonctionnement, la baisse se poursuit. Après - 2,8 % en 2014, les recettes de fonctionnement atteindront 950,8 M€, soit un recul supplémentaire de 1 %. Pour ce qui est des dépenses de fonctionnement,  elles reculent de presque 1 % avec 436,7 M€ inscrits au budget principal en intégrant les charges de personnel. Les charges de fonctionnement vont progresser de 0,4 % à 680,7 M€.

Les tarifs et redevances vont augmenter, mais de manière modérée en 2015. Pour le service de l'assainissement non collectif, les tarifs devraient augmenter de 0,4 %, la redevance spéciale pour la collecte des déchets assimilés aux ordures ménagères devrait aussi augmenter de 0,8 %. Les tarifs des parcs de stationnement sont, de même, appelés à évoluer avec une hausse globale de 1,23 % pour BP 3000 et de 1,86 % pour Central Parcs. Les tarifs funéraires vont croître de 1,5 % en 2015.

Pour ce qui est des tarifs du réseau Tbc, ils feront l'objet d'une délibération spécifique au cours du premier semestre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :