A Bordeaux, le tourisme d’affaires reste un bon business

 |   |  562  mots
L'exceptionnelle météo de novembre a profité à Bordeaux et au bassin d'Arcachon sur le plan du tourisme d'affaires
L'exceptionnelle météo de novembre a profité à Bordeaux et au bassin d'Arcachon sur le plan du tourisme d'affaires (Crédits : Appa)
Le tourisme d’affaires s’est très bien comporté en novembre, notamment à Bordeaux et dans son agglomération. Mieux, même les prévisions à trois mois y sont bonnes, selon la note de conjoncture touristique du Comité régional de tourisme d’Aquitaine (CRTA).

Par les temps qui courent, la nouvelle est plutôt bonne. Pour le CRTA, l'activité du tourisme d'affaires ne connaît pas la crise, en tout cas pas à Bordeaux et dans son agglomération. La dernière note de conjoncture, réalisée il y a quelques heures, laisse même apparaître que le mois de novembre 2014 fait mieux que le même mois en 2013.

Dans un mois généralement creux, les professionnels du secteur sont 56 % à déclarer être satisfaits de l'activité du mois de novembre. Ils sont même 58 % de la même agglomération bordelaise à se dire satisfaits de la fréquentation des touristes d'affaires français. Lorsqu'il s'agit de juger de la fréquentation des touristes d'affaires étrangers, Bordeaux continue de bien performer : 53 % des professionnels bordelais la juge assez bonne. Alors qu'ailleurs dans la région, même dans les villes comme Pau, où les professionnels se disent pourtant satisfaits à 42 % de la fréquentation des Hexagonaux, mais où l'on affiche au taux identique, ou presque, mais inverse puisque 46 % des professionnels jugent la fréquentation étrangère mauvaise.

Les Espagnols dominent en Aquitaine... sauf à Bordeaux la "britannique"

A noter cependant le retour des Espagnols qui représentent la majorité des touristes d'affaires de novembre en Aquitaine... sauf à Bordeaux où ce sont les Britanniques qui ont été les plus présents dans l'hôtellerie et dans l'agglomération.

Pour les villes de congrès du littoral, le mois de novembre apparaît juste comme légèrement supérieur à la moyenne... 82 % des professionnels le jugent moyen en matière de tourisme d'affaires, 9 % jugent l'activité bonne pendant cette même période. Surprenant quand on sait que la météo clémente, les températures douces auraient dû profiter à ces villes littorales... mais qui semblent n'avoir fait qu'un heureux : le bassin d'Arcachon qui, boosté par la fréquentation française, a réalisé une progression remarquable d'activité signalée par 78 % des professionnels hôteliers.

Reste que 83 % des gestionnaires aquitains de résidences de tourisme sont satisfaits de la fréquentation de ce mois de novembre et pour les hôteliers, la moyenne régionale atteint un taux de satisfaction de 49 %... taux bien dopé par les 68 % d'hôteliers bordelais satisfaits.

Bordeaux : hausse des réservations à l'horizon

La fin d'année, toujours dans le tourisme d'affaires, se présente plutôt bien pour 43 % des professionnels du secteur touristique. 31 % des personnes interrogées pensent même que ce mois de décembre sera meilleur que celui de décembre 2013. Si l'on se focalise sur l'étude sur Bordeaux et son agglomération, l'optimisme atteint 47 % des professionnels.

Ils ont raison d'y croire car les chiffres des GDS (Global Distribution System), plateformes de distributions et de réservations qui servent d'intermédiaires entre les agences et les compagnies aériennes, les hôtels ou encore les loueurs de voitures, même si elles ne représentent pas la porte d'entrée obligatoire de toutes les réservations, représentent néanmoins une donnée fiable qui leur donne raison. En effet, les prévisions d'arrivées dans les aéroports, via GDS, montrent une relative stabilité sur le plan national (+ 0,8 %) l'aéroport de Bordeaux est le seul aéroport de France qui ne voit pas ses réservations s'effondrer pour les trois prochains mois. Au contraire, les chiffres relevés annoncent + 5 % d'arrivées GDS.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :