Conjoncture : le rebond après avoir touché le fond ?

 |  | 430 mots
Les prévisions dans l'industrie régionale s'améliorent nettement
Les prévisions dans l'industrie régionale s'améliorent nettement (Crédits : Pascal Rabiller)
La dernière enquête de conjoncture réalisée par les Chambres de commerce et d’industrie d’Aquitaine donne des raisons d’espérer. Mais que l'on soit chef d'entreprise landais ou périgourdin, l'optimisme varie.

L'économie commence-t-elle à rebondir après avoir touché le fond ? C'est ce que les plus optimistes semblent pouvoir s'autoriser à penser en Aquitaine si l'on en croit la dernière enquête de conjoncture régionale réalisée par les Chambres de commerce et d'industrie, du 24 juin au 1er juillet, au titre du premier semestre 2014, présentée hier lors de la Journée Économie Aquitaine.

Si retournement de tendance il y a, le frémissement, encore subtil, devrait s'accentuer en fin d'année. A 37 %, la proportion de dirigeants qui déclarent une baisse de leur chiffre d'affaires au premier semestre 2014 est ainsi supérieure de 11 % à ceux qui ont enregistré une hausse d'activité (26 %), signe que la tendance est encore sur une pente dépressive.

Pourtant, comme le souligne l'enquête, "l'évolution négative des derniers semestres semble avoir atteint un seuil", le solde négatif de l'évolution des chiffres d'affaires s'est réduit de 14 à 11 % entre les deux dernières enquêtes de conjoncture, et la dynamique des courbes d'activités commence à s'inverser dans l'industrie et la construction "et à atteindre l'équilibre pour le secteur industriel".

L'activité en vert en fin d'année

Sachant que dans le commerce et les services, ces courbes "demeurent atones et en-dessous de zéro". Au premier semestre 36 % des dirigeants (tous secteurs confondus) ont investi en Aquitaine, contre 29 % fin 2013, et les dirigeants qui anticipent une hausse d'activité au second semestre 2014 (26 %) sont plus nombreux de 6 % qui ceux qui prévoient une baisse, 42 % pariant sur une stagnation.

De son côté, le solde d'opinions concernant la dégradation des marges s'est nettement amélioré entre le second semestre 2013 (- 46 %) et le premier semestre 2014 (- 14 %). Ventilée par territoires, cette enquête semestrielle montre que ce sont les dirigeants des Landes qui se montrent les plus optimistes d'Aquitaine, avec un solde positif de 2 % concernant l'amélioration de leur chiffre d'affaires au premier semestre 2014 (contre - 14 % fin 2013 !). Ils sont suivis par les dirigeants basques, négatifs à - 6 %, bordelais (- 10 %), béarnais (- 11 %), lot-et-garonnais (- 13 %), libournais (- 19 %) et périgourdins (- 22 %).

Les anticipations de chiffre d'affaires pour le second semestre sont quasiment toutes positives en Aquitaine, sauf en Dordogne où le pessimisme des dirigeants périgourdins semble très ancré, avec un solde d'opinion négatif de 7 %. Par contre, les dirigeants du Libournais passent brutalement au vert, avec un solde positif de + 16 %, devant les Béarnais (+ 10 %), les Bordelais (+ 9 %), les Basques (+ 8 %), les Lot-et-Garonnais (+ 4 %) et les Landais (+ 3 %). Il semble donc probable que l'activité régionale enregistre un vrai rebond en fin d'année : sans doute encore modeste mais concret.

Le site

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :