La glisse commence à quitter sa zone dépressionnaire

 |   |  565  mots
Le marché des vêtements, chaussures et équipements de boadsports a progressé de 6 % l'an dernier.
Le marché des vêtements, chaussures et équipements de boadsports a progressé de 6 % l'an dernier. (Crédits : Reuters)
L’industrie des sports de glisse a continué à se redresser en 2013, marché dans lequel la France reste un poids lourd.


Malgré les grandes difficultés rencontrées, comme en ont témoigné Oxbow, à Mérignac (33), après Rip Curl Europe, à Hossegor (40) ou Na Pali (Quiksilver), à Saint-Jean-de-Luz (64), le segment de marché des vêtements, chaussures et équipements liés aux boardsports (sports à planche : du surf au skate en passant par le snowboard) a été en croissance en 2013 pour la deuxième année consécutive, grâce à la bonne orientation générale du marché du sport. C'est ce que l'on peut retenir de la dernière étude de marché réalisée par NPD Group pour le compte d'EuroSima (Association européenne des industriels des sports de glisse), à Hossegor. Alors que le marché global des vêtements, chaussures et équipements de sport progressait de 5 % à l'échelle mondiale, avec un chiffre d'affaires de 277 Md€, le segment lié aux boardsports gagnait 6 %, à 46,3 Md€. Un segment de marché dominé par les deux Amériques, où l'Europe occupe la deuxième place mondiale, avec un CA de 12,8 Md€, soit 29 % de l'activité internationale. Cinq pays s'arrogent 63 % du marché européen : l'Allemagne, l'Espagne, la France, l'Italie et le Royaume-Uni.


La chaussure en tête


L'étude observe toutefois que si l'on ramène l'étude aux vêtements, chaussures et articles de style sport, à l'exception des équipements, seules l'Allemagne et la France enregistrent un CA supérieur en 2013 à celui de 2008. Mais depuis la première étude de marché lancée par EuroSima les ordres de grandeurs n'ont pas été bouleversés et le segment des produits de boardsports représente 16 % du marché mondial du sport, soit à peu prés autant qu'en 2008. Tête de pont des quartiers généraux européens de la plupart des grandes firmes engagées de boardsports (Rip Curl, Quiksilver, Billabong, etc.), qui sont concentrées en Aquitaine, la France occupe une place significative, avec un chiffre d'affaires de 2,4 Md€ l'an dernier, soit 5,4 % du marché mondial. C'est la chaussure de glisse (footwear boardsports) qui connaît la plus forte croissance, à + 35 %, tirée notamment par la mode vintage. L'étude observe même que certaines de ces marques spécialisées sont entrées dans le top 10 des ventes de chaussures en France et en Europe.


Boss du surf à Seignosse


Le Surf Summit 2014, congrès des dirigeants de l'industrie de la glisse, se tiendra cette année les 2 et 3 octobre dans le village de vacances Belambra des Estagnots, à Seignosse (40), tout près d'Hossegor où le Quiksilver Pro France (25 septembre -6 octobre), étape du championnat du monde de surf, abordera sa phase finale. Près de 200 dirigeants et employés de la filière sont attendus sur place et participeront à un cycle de conférences et d'ateliers de réflexion. Ces derniers auront lieu en particulier en compagnie du guide nature et consultant hawaïen Joe Noonan, grand habitué de la nage avec les dauphins, qui interviendra sur le thème de la confiance partagée comme technique de management, Greg Long, surfeur de vagues géantes, Maximilien Brabec, centralien, consultant en innovation et stratégie de différenciation, au sujet de l'innovation par le business model. Les conférences seront notamment axées sur les perspectives de développement de l'industrie de la glisse avec la distribution spécialisée et multisport, le marché de la femme et les études de marché, et pour la première fois des détaillants européens sont invités à cette manifestation.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :