L'intérim recule de 2,6 % en Aquitaine

 |  | 265 mots
L'emploi intérimaire a reculé de 2,6 % en Aquitaine au mois de mai alors que, dans le même temps, les effectifs augmentaient de 2,3 % au niveau national.

Le baromètre de l'emploi intérimaire Prism'emploi enregistre un recul de 2,6 % en mai 2014 par rapport à mai 2013 en Aquitaine. Ce baromètre, réalisé à partir des statistiques transmises par un panel de sociétés de travail temporaire représentant plus de 80 % des employés en intérim, préfigure les tendances du recrutement.
Les effectifs des cadres et professions intermédiaires progressent (+9,3 %) tout comme les employés (+2,1 %). Les ouvriers non qualifiés (-2,0 %) et qualifiés (-4,3 %) sont eux en recul. L'emploi intérimaire augmente dans les transports (+5,4 %), les services (+4,5 %) et le commerce (+1,8 %). Les secteurs de l'industrie (-4,7 %) et du BTP (-8,4 %) sont particulièrement touchés par la baisse.
Une évolution négative notamment sensible dans les Landes (-12,7 %) et en Dordogne (-9,3 %), les Pyrénées-Atlantiques et la Gironde enregistrant des baisses respectives de 2,1 et 0,2 %, quand le Lot-et-Garonne voit ses effectifs intérimaires progresser de 1,6 %.

 

Fort recul du BTP

Pour l'ensemble de la France, les effectifs intérimaires ont augmenté de 2,3 % au niveau national en mai 2014 par rapport à mai 2013. L'intérim progresse dans les secteurs des services (+6,6 %), du commerce (+6,4 %), des transports (+4,6 %) et de l'industrie (+4,0 %) tandis que le secteur du BTP est en fort recul (-12,4 %).
Certaines régions enregistrent à nouveau des progressions importantes, notamment en Alsace (+10,0 %), en Haute-Normandie (+9,9 %) et en Limousin (+8,4 %). D'autres en revanche sont en repli, comme en Aquitaine (-2,6 %), en PACA (-3,2 %) et en Midi-Pyrénées (-5,3 %).
Ce baromètre fait apparaître pour l'ensemble de la France un lourd repli du BTP à -12,4 %. A l'inverse, les secteurs des services (+6,6 %) du commerce (+6,4 %), des transports (+4,6 %), de l'industrie (+4,0 %) progressent.

Le site

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :