A Bordeaux, la galerie des Grands Hommes et le Grand Hôtel Français changent de mains

La galerie marchande de l'emblématique centre commercial des Grands Hommes, en plein cœur du Triangle d'or bordelais, vient de passer sous le contrôle de la foncière Selectirente moyennant 24,1 millions d'euros. Plus discret, le Grand Hôtel Français rejoint le périmètre du groupe parisien Ginto Hôtels, qui mène une politique de rachat d'hôtels de 2 à 3 étoiles, avec un minimum affiché de 35 chambres.

5 mn

Une des deux entrées principales du centre commercial des Grands Hommes.
Une des deux entrées principales du centre commercial des Grands Hommes. (Crédits : La Tribune / Mikaël Lozano)

Deux importantes opérations en immobilier commercial viennent d'être débouclées dans le centre-ville de Bordeaux. Il s'agit tout d'abord de la vente de la galerie marchande du centre commercial des Grands Hommes, situé sur la place éponyme. Propriété depuis 2012 du groupe néerlandais Eurocommercial Properties, cette dernière a été cédée moyennant 24,1 millions d'euros à la foncière Selectirente (groupe Sofidy), spécialisée dans l'immobilier de commerce et de proximité.

Lire aussi 3 mnGrande distribution : l'hyper Casino de Pessac vendu 35 millions d'euros

Situé au cœur du très chic quartier du Triangle d'or, délimité par les cours de l'Intendance, Clémenceau et les allées de Tourny, le centre commercial des Grands Hommes, qui fait la part belle aux grandes baies vitrées et à une élégante façade, comprend un rez-de-chaussée, un premier étage, qui accueille aujourd'hui les bureaux partagés de Signature by Regus, et un niveau moins un, sans oublier un grand parking souterrain. Cet élégant bâtiment installé sur la place ronde des Grands Hommes a été ouvert en 1991, en lieu et place du précédent marché couvert en béton armé au charme soviétique, qui a été totalement rasé.

La fermeture du marché public en 2021

Ce nouveau centre commercial des Grands Hommes a été inauguré en 1992 par l'une des femmes les plus éminentes de la planète : la reine Elizabeth II, débarquée sous les applaudissements de la foule bordelaise de son royal yacht Britannia, ancré avec tout son équipage de la Royal Navy à hauteur de la place de la Bourse. Visite royale dont témoigne une plaque vissée au niveau moins un du centre commercial. La transaction porte sur les 3.000 m2 de la galerie marchande situés en rez-de-chaussée et au premier étage du centre commercial, qui regroupe une douzaine de boutiques.

Lire aussi 4 mnBordeaux Métropole : Spie Batignolles teste la mixité tertiaire place Ravezies

Le niveau moins un est occupé par un supermarché Carrefour Market et abritait jusqu'en 2021 un marché public municipal de onze étals occupés par huit commerçants. Mais la gestion de ce marché public n'était ni rentable ni équilibrée et cette surface commerciale de 786 m2 générait, dans le cadre de la copropriété qui structure le centre commercial, une charge déficitaire annuelle de 200.000 euros à la charge de la Ville de Bordeaux, comme l'a précisé l'élue de la nouvelle municipalité responsable de ce dossier au quotidien Sud Ouest. C'est ainsi que Carrefour Market a été appelé en 2021 à devenir le nouveau propriétaire de l'ex-marché municipal des Grands Hommes et s'est engagé a développer une offre commerciale haut de gamme sur cette surface commerciale additionnelle.

Ginto : sept hôtels et 199 chambres en 2019

L'autre opération commerciale porte sur le Grand Hôtel Français, situé rue du Temple, affilié Best Western. Difficile d'avoir des éléments chiffrés concernant cet établissement de 35 chambres, qui emploie une quinzaine de personnes.

Selon Infogreffe, le Grand Hôtel Français a réalisé un peu plus de 1,5 million d'euros de chiffre d'affaires en 2017 avant d'arrêter de publier ses comptes. Propriété de la famille Auriacombe, il a été acheté par le groupe Ginto Hôtel, présidé par Brice Fisson Jaubert d'Aubry de Puymorin. Ginto Hôtel comptabilisait en 2019 (avec ses partenaires) sept hôtels et 199 chambres, pour un chiffre d'affaires consolidé de neuf millions d'euros en hébergement en hausse de +4 %, souligne l'acquéreur.

Un groupe opérateur de ses propres hôtels

Avant le début de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, le Grand Hôtel Français réalisait une part significative de vente en direct sur Internet, qui représentait 16,8 % de l'activité hôtelière globale de l'établissement. Cet hôtel est installé dans un immeuble du centre-ville daté du XVIIIe siècle, ce qui fait aussi de cette transaction une opération immobilière. Cofondé en 2016 par trois associés, le groupe Ginto Hôtels possède en particulier un autre établissement à Bordeaux : l'hôtel Gambetta (31 chambres) rue porte Dijeaux, l'hôtel Saint-Julien (20 chambres) à Biarritz, et l'hôtel Paradis (20 chambres) à Paris. Pour assurer son développement, Ginto Hôtels bénéficie de l'appui financier de Bpifrance et du Crédit agricole Pyrénées Gascogne entreprises.

"Après des acquisitions à Bordeaux en 2018, à Paris en 2019, puis à Biarritz en 2021, Ginto confirme ses ambitions et renforce à nouveau sa présence sur le marché français. Opérateur de ses propres établissements, le groupe Ginto met également son expertise en « revenue management » et en « digital marketing » au service d'autres hôtels indépendants à travers son entité Ginto Conseil. Fort du succès de ses établissements, Ginto Hôtels compte poursuivre sa politique d'acquisition d'actifs hôteliers 2/3 étoiles avec un minimum de 35 chambres et une localisation premium en centre-ville. L'objectif à terme des trois fondateurs ? "Positionner l'enseigne comme un acteur majeur sur ce segment de marché" déroule la direction du groupe parisien.

Reparti à l'assaut du marché depuis la fin du confinement, ce dernier ne compte pas ralentir sa politique de rachats d'établissements hôteliers.

Lire aussi 4 mnMichel Ohayon investit 40 M€ à Libourne

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.