Girondins de Bordeaux : le club valide son budget à la DNCG tout en restant très fragile

 |   |  1081  mots
Le FC Girondins de Bordeaux a reçu un feu vert de la DNCG mais a encore de sérieux problèmes à régler, en particulier avec les supporters.
Le FC Girondins de Bordeaux a reçu un feu vert de la DNCG mais a encore de sérieux problèmes à régler, en particulier avec les supporters. (Crédits : REGIS DUVIGNAU)
Le feu vert donné par la DNCG au Football Club des Girondins de Bordeaux détend l'atmosphère sans déboucher sur des lendemains qui chantent. Le club de football reste dans une situation périlleuse et ne génère pas assez de cash pour éviter de s'endetter. Un déséquilibre préoccupant qui n'a pas encore trouvé de solutions. Ce qui conforte Bruno Fievet, repreneur potentiel du club, dans la conviction que King Street Capital va se défaire du FCGB, comme il l'a expliqué à La Tribune. (Réactualisé 17/07/20).

Contre toute attente la DNCG (Direction nationale de contrôle de gestion), gendarme financier du football professionnel, a finalement donné ce jeudi 16 juillet son feu vert au budget pour la saison 2020-2021 présenté par le Football Club des Girondins de Bordeaux (FCGB), ce dont s'est naturellement réjouit Frédéric Longuépée, président du club.

Lire aussi : Girondins de Bordeaux : l'Américain GACP prend la main

"Cette décision attendue, confirme, malgré le contexte économique difficile, la bonne gestion du club, soutenu par son actionnaire King Street, qui démontre son engagement à long terme. Cette décision est le fruit d'un travail en étroite collaboration avec les équipes de la DNCG. C'est l'occasion pour le FCGB de clore une séquence, de se concentrer sur l'évolution stratégique du club et d'entamer la nouvelle saison avec confiance et ambition", commente Frédéric Longuépée.

La partie n'était pas gagnée d'avance, d'autant que l'audition initiale du club, calée le 7 juillet dernier, avait été reportée au 16 juillet par la DNCG à la demande du club girondin.

Fortress Investment Group remis à contribution

De nombreux observateurs l'ont rappelé à l'envi, la DNCG aurait pu mettre à genoux le FCGB, dont la santé financière n'a cessé de se...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :