La fintech Elwin lève deux millions d'euros pour achever son pivot vers le BtoB

 |  | 502 mots
Lecture 3 min.
Guillaume Olivier-Doré, fondateur de Mieuxplacer.com / Elwin.
Guillaume Olivier-Doré, fondateur de Mieuxplacer.com / Elwin. (Crédits : Elwin / Mieuxplacer)
Ne dites plus Mieuxplacer mais Elwin. Ce nouveau nom adopté dès 2019 correspond au virage stratégique vers le BtoB de l'éditeur bordelais de logiciels financiers. La fintech fondée par Guillaume-Olivier Doré en 2016 vise désormais exclusivement une clientèle de professionnels de l'épargne et vient de lever 2 millions d'euros pour financer son essor commercial sur ce marché.

"Notre activité historique de conseiller en gestion de patrimoine nous a permis d'être confrontés à la réalité du terrain : la charge administrative et réglementaire croissante pèse sur le quotidien des conseillers. Et cela au détriment de la relation client", observe Guillaume-Olivier Doré, le CEO de la startup Mieuxplacer dont l'ambition était à l'origine de faciliter l'accès aux produits d'épargne pour les particuliers.

Sous son nouveau nom Elwin, adopté il y a 18 mois, la fintech bordelaise entend désormais délaisser ce marché des particuliers pour investir rapidement celui des professionnels de l'épargne et du...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :