Wiidii et son assistant numérique visent un pas de géant en 2021

 |  | 887 mots
Lecture 5 min.
Cédric Dumas, le fondateur et dirigeant de Wiidii
Cédric Dumas, le fondateur et dirigeant de Wiidii (Crédits : Wiidii)
Après une année 2020 en retrait en raison des confinements sanitaires, l'année 2021 doit être celle de l'explosion pour la startup bordelaise Wiidii qui développe un assistant numérique en marque blanche pour des grands groupes. Un modèle BtoBtoC qui doit permettre à Wiidii de toucher plusieurs dizaines de millions d'utilisateurs en 2021, de boucler une levée de fonds conséquente et de recruter au moins dix personnes au printemps. Dans l'immédiat, l'accès à son outil One est offert pendant six mois aux soignants néo-aquitains.

2020 devait être l'année du véritable décollage opérationnel et les équipes de Wiidii à Bordeaux, Lille et Montréal (Canada) s'étaient organisées en conséquence. Mais la pandémie en aura décidé autrement. "A cause des deux confinements, plusieurs gros clients ont décidé, à tort ou à raison, qu'il valait mieux décaler d'un an le lancement de notre outil. Donc l'année 2020 a été calme sur le plan opérationnel mais, en parallèle, on a continué à engranger des contrats commerciaux en prévision de 2021", raconte à La Tribune Cédric Dumas, le fondateur et dirigeant de cette startup de 54 salariés créée il y déjà six ans. Malgré tout Wiidii compte un million d'utilisateurs, contre deux espérés initialement fin 2020.

Lire aussi : Wiidii passe la vitesse supérieure et va fortement recruter

Principales conséquences de cette pause dans le déploiement de son compagnon numérique : une chute temporaire du chiffre d'affaires, d'une part, et un pivot dans l'expérience utilisateur, d'autre part. "Notre modèle économique repose sur des commissions d'apporteur d'affaires perçues auprès de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/12/2020 à 17:02 :
hahahaha, quelle grosse blague ceux-là ! ^^

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :